×
5 335
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Relations Sociales H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Atelier, Conditionnement et Qualité - H/F - Secteur de l'Alimentaire de Qualité - Chelles
CDI · CHELLES
ALGOTHERM
Responsable Marketing Operationnel
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Support / Onboarding Manager Marketplace H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Opérations - H/F
CDI · SAINT-DENIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
Responsable Animation Commerciale Retail
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Data Scientist H/F
CDI · ROUBAIX
BALMAIN
Responsable Opérations Retail Emea H/F
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Animateur Régional H/F
CDI · DIJON
CALVIN KLEIN
Sales Manager/Euse - Calvin Klein - Troyes - CDI 35h
CDI · TROYES
CONFIDENTIEL
Directeur Marketing et Digital (H/F)
CDI · PARIS
SATISFY
Directeur Administratif et Financier
CDI · PARIS
BOURRIENNE PARIS X
Responsable de Production/Achats
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Clermont Ferrand
CDI · CLERMONT-FERRAND
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Mode Femme Luxe et Créateurs H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Directeur(Rice) de la Stratégie, de la Transformation & du Développement Durable f/h
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Managers Des Ventes Clermont-Ferrand (63) H/F
CDI · CLERMONT-FERRAND
COURIR
Chef de Marché Footwear - CDI - Paris - f/h
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Acheteur Indirects (f/h)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Coordinateur Propreté (H/F)
CDI · PANTIN
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
29 mars 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adolfo Domínguez va licencier 300 salariés en Espagne

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
29 mars 2021

La marque espagnole doit se résoudre à réduire ses effectifs pour surmonter la crise provoquée par la pandémie de Covid-19. Adolfo Domínguez a annoncé jeudi 25 mars dans un communiqué avoir activé un "plan de remaniement et d’ajustement" pour retrouver la rentabilité. Ce projet passe par une réduction de 30% de ses effectifs sur le sol espagnol, ce qui représente environ 300 postes.


Boutique d’Adolfo Domínguez à La Corogne - Adolfo Domínguez


"Nous mettons en place un nouveau plan de transformation après quatre ans d’optimisation des processus et d’amélioration progressive de notre rentabilité. Cependant, ces mesures n’ont pas été suffisantes pour recommencer à générer des bénéfices", regrette la société, qui accumule des pertes depuis dix ans.

Son seul exercice dans le vert ces dernières années a été celui de 2015/16, grâce à la vente d’actifs extraordinaires, ses deux principales propriétés à Madrid et Barcelone pour un montant de 42,3 millions d’euros. Pour l’exercice actuel, la société est déjà en déficit de 8,3 millions d’euros.

Dans un document destiné à la Commission nationale du marché des valeurs mobilières (CNMV) en Espagne, la société a annoncé avoir débuté jeudi 25 mars les négociations avec les représentants syndicaux, avec l’aide du cabinet d’avocats Sagadoy et du cabinet d’audit Deloitte.

"La restructuration du personnel entre dans le cadre d’un plan de retour à la rentabilité. Notre projet prévoit une évolution rapide vers de nouveaux modèles de production et de consommation", détaille l’entreprise dans ce document. D’après les informations fournies, la restructuration affectera de manière "homogène" son siège central et son réseau commercial.

Cinquième coupe ciblée depuis 2012



La griffe espagnole a toutefois assuré vouloir conserver l’ensemble de ses boutiques en Espagne. Malgré tout, des "mesures spécifiques" seront prises dans le but d’optimiser le réseau de distribution et de le connecter avec le monde digital. Adolfo Domínguez a souligné les bons résultats de la vente en ligne, son "principal levier de croissance" depuis 2016. Le canal a connu un boom de 158% entre 2016 et 2019.

Il s’agit du cinquième ajustement d’effectifs d’Adolfo Domínguez depuis 2012. À l’époque, la marque avait supprimé 222 postes pour en conserver 623. En 2013, l’entreprise de Galice avait procédé à 70 licenciements supplémentaires. En 2015, elle avait mis en place un plan de sauvegarde affectant plus de 100 employés. Et avant la crise du Covid-19, en 2018, la société s’était séparée de 110 salariés en fusionnant toutes ses marques sous le nom d’Adolfo Domínguez. Actuellement, 43% des employés de l’enseigne sont toujours au chômage partiel.

Avec un réseau commercial de 348 points de vente dans 18 pays, Adolfo Domínguez a conclu les neuf premiers mois de l’exercice 2020 avec des ventes totales de 40,5 millions d’euros, en chute de 47,1% par rapport à la même période en 2019. L’entreprise fait partie des quelques entreprises de mode espagnoles cotées en Bourse. Depuis ses débuts, elle est aux mains de la famille Domínguez.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com