×
Publicités
Publié le
13 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Aeffe: le bénéfice net s’envole au premier trimestre

Publié le
13 mai 2022

Aeffe démarre l’année en beauté. Le groupe de mode italien, actif à travers ses marques propres (Alberta Ferretti, Philosophy, Moschino et les souliers Pollini) et des licences (Jeremy Scott, etc.), a réalisé au premier trimestre un chiffre d’affaires de 101,6 millions d’euros, en hausse de 26,8% (+26,5% à taux de change constant) par rapport à la même période un an plus tôt. Surtout, il parvient quasiment à tripler son bénéfice net. Ce dernier passe de 3,7 millions d’euros sur les trois premiers mois de 2021 à 8,9 millions un an plus tard, ressortant à 8,8% du chiffre d’affaires. 


Le défilé automne-hiver 2022-23 d'Alberta Ferretti - © PixelFormula


Sur la période, l’entreprise de San Giovanni in Marignano, près de Rimini, voit s’envoler tous ses indicateurs de performance. Elle double son résultat d’exploitation (Ebit), qui bondit en un an de 7,7 millions à 14,2 millions, tandis que le bénéfice brut opérationnel (Ebitda) grimpe de 14,1 millions d'euros à 20,4 millions (+45%), ressortant à 20% du chiffre d’affaires. "La marge a augmenté plus que proportionnellement par rapport à la hausse des revenus, grâce à l'effet conjugué d'une plus grande incidence en pourcentage de ventes à prix plein, tant dans le canal de vente en gros que dans celui au détail, et d’une incidence plus faible des coûts fixes, bien qu'en hausse par rapport au premier trimestre 2021", souligne la société dans un communiqué.
 
Du point de vue géographique, les résultats d’Aeffe reflètent la situation conjoncturelle actuelle avec une décélération en Asie, et surtout en Chine liée au confinement dans plusieurs grandes villes, dont Shanghai, en raison de la propagation du Covid. En Asie, représentant 17,3% du chiffre d’affaires total, les ventes baissent de 1,2% à 17,6 millions d’euros par rapport au premier trimestre 2021. En contrepartie, en Amérique, le groupe accroît sa part de marché, puisqu’elle constitue 9,5% de son business contre 6,7% au 31 décembre 2021. Ses ventes y explosent (+88,3% à taux de change constant) atteignant 9,6 millions d’euros.

En Italie, son premier débouché pesant 41% sur l’ensemble de ses revenus, les ventes s’élèvent à 42,7 millions d’euros, progressant de 24,6% "grâce aux excellents résultats des ventes en gros, mais aussi au détail".  En Europe (hors Italie), qui représente près d’un tiers du chiffre d’affaires d'Aeffe, les ventes s’envolent de 37,5%, à 31,5 millions d’euros grâce là encore au canal wholesale, en particulier en Allemagne et Grande-Bretagne.

"Le premier trimestre 2022 a confirmé les tendances de l'année 2021 avec une croissance significative des revenus et une progression plus que proportionnelle de la rentabilité. Des résultats obtenus grâce aux bonnes performances de toutes nos marques, ainsi qu'aux bénéfices engendrés par l'efficacité structurelle du modèle économique mis en place au cours des deux dernières années", commente le président exécutif d’Aeffe Massimo Ferretti, évoquant des commandes pour les nouvelles collections en hausse de 9%, "malgré l'incertitude liée aux tensions géopolitiques du conflit en cours en Ukraine".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com