×
6 479
Fashion Jobs
Publicités

Affecté par Hong Kong, Estée Lauder sera moins rentable cette année

Par
AFP
Publié le
today 31 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

New York, 31 oct 2019 (AFP) - Le groupe de cosmétiques Estée Lauder a prévenu jeudi qu'un cocktail de risques géopolitiques et économiques, dont les manifestations pro-démocratie à Hong Kong, le Brexit et le ralentissement de la croissance en Chine, allaient rogner ses bénéfices pour l'année. Cet avertissement était mal accueilli à Wall Street, où le titre baissait de plus de 4% dans les premiers échanges.


Estée Lauder



L'entreprise table sur un bénéfice par action amputé des éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, compris entre 5,85 et 5,93 dollars pour l'exercice fiscal 2019/2020 devant se clôturer le 30 juin prochain. Sa précédente prévision était de 5,90 à 5,98 dollars, tandis que les marchés financiers anticipent, eux, 5,97 dollars.

Estée Lauder justifie sa décision par "des coûts liés au Brexit au Royaume-Uni, les risques associés aux négociations commerciales en cours entre les Etats-Unis et plusieurs pays, l'anticipation d'une croissance modérée et graduelle des ventes nettes en Chine (...) et des difficultés continues à Hong Kong, qui impactent les zones" de centres commerciaux.

Les groupes du luxe pâtissent particulièrement des manifestations à Hong Kong, qui ont entraîné la fermeture des magasins dans les zones touristiques. Sans donner de chiffre précis, Estée Lauder a fait savoir que ses ventes y ont plongé au premier trimestre. Hong Kong représentait jusque-là un peu moins de 4% du chiffre d'affaires global du groupe américain.

Lors des trois mois achevés le 30 septembre, correspondant au premier trimestre de son exercice fiscal, le bénéfice net a bondi de 19,1% à 598 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 3,9 milliards, en hausse de 10,5%.

En termes de performance, c'est l'Asie qui a donné le ton avec une hausse de 23,8% du chiffre d'affaires, à 1,06 milliard de dollars. La région Europe, Moyen-Orient, Afrique montre aussi une progression de 17% du chiffre d'affaires, à 1,68 milliard de dollars, alors que les Amériques voient leur chiffre d'affaires baisser de 6%, à 1,16 milliard.

Par division, les soins de la peau, qui comprennent les marques La Mer et Clinique, ont vu leur chiffre d'affaires trimestriel bondir de 24%, à 1,84 milliard de dollars. Les ventes de produits de maquillage, tirées par les griffes Tom Ford et M.A.C, ont grimpé de 2,6% à 1,44 milliard de dollars. A l'inverse, les parfums (-2,1% à 462 millions de dollars) et les produits de soins des cheveux (-4,9% à 136 millions) sont en baisse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.