×
Publicités

Airinum veut faire du masque un produit désirable

Publié le
8 avr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bien avant la crise du coronavirus, quelques marques de mode s’intéressaient déjà aux masques de protection. Parmi elles, la griffe américaine O2Today en collaboration avec le designer Marcel Wanders, et plus récemment la créatrice Marine Serre qui, depuis 2019, fait porter à ses mannequins des masques recouverts d’imprimés grâce à sa collaboration avec Airinum, une marque suédoise spécialiste des masques de protection qui imagine depuis 2016 des collections destinées au grand public.


La collaboration Marine Serre X Airinum


A l’origine, le suédois Alexander Hjertström fait l’expérience d’un voyage en Inde, où la pollution de l’air déclenche chez lui des crises d’asthme. Il imagine alors un premier masque, puis un second adapté à la vie urbaine. Au terme d’une année de recherche, il réussit à développer une ligne de masques "capables de rendre la vie plus saine".
 
"Le débat autour de l’efficacité des masques est intense, explique le fondateur d’Airinum. A l’origine, la politique était de ne pas porter de masque si vous êtes en bonne santé, mais depuis peu, nous assistons à un virage total avec une demande croissante de pays souhaitant imposer l’usage des masques dans l’espace public. Le consensus des experts autour de l’efficacité de nos masques n’est pas binaire, il relève de l’idée que, certes, ils ne protègent pas à 100% des risques bactériologiques ou viraux, mais aident à combattre, à certains degrés, certaines formes de virus, et représentent le meilleur équivalent aux modèles N95 préconisés par le corps médical."

Avant la pandémie de Covid-19, la marque était distribuée dans une centaine de points de vente dans le monde. Depuis, la demande explose."Nous avons vendu en deux semaines tout notre stock de masques prévu pour durer jusqu’à l’été et la liste d’attente dépasse notre capacité de production nous obligeant à réfléchir à d’autres solutions", fait savoir l'entrepreneur. Si bien qu'Airinum devrait prochainement atteindre le millier de revendeurs.


Les masques Airinum


"Le marché américain a, depuis notre lancement, été un marché très sensible aux masques que nous produisons, poursuit Alexander Hjertström. L’Europe a suivi plus récemment, une tendance liée à l’accessoirisation du masque auprès des communautés « health conscious ». A très court terme, le masque deviendra un produit présent dans chaque maison. Le masque est l’accessoire des nouvelles générations. Outre le fait qu’il permette à chacun de prendre le contrôle sur ce qui circule dans son corps - en espérant que nous n’ayons pas à nous en servir en permanence – il réunit aussi différentes valeurs : santé, technologie, mode, lifestyle, voyage, qui parlent à cette nouvelle génération."
 
Dessinés et testés en Suède, les masques Airinum sont aujourd’hui tous produits en Chine. Selon Alexander Hjertström, "la clé du succès est à rechercher sur la valeur holistique apportée par la marque. Les masques ne sont, à l’origine, pas censés être portés par le grand public, mais réservés à l’industrie médicale. Il était donc évident de repenser leur concept pour qu'ils soient à la fois fonctionnels et vecteurs de confiance, mais aussi confortables, légers, permettant une respiration facile et proposant un vrai design. Après tout, le masque couvre directement votre visage."
 
Outre le travail réalisé avec Marine Serre, Airinum devrait dévoiler de nouvelles collaborations, "toutes pensées pour mettre la pression sur les pouvoirs publics quant aux conséquences du changement climatique, et entraîner une nouvelle génération de consommateurs à participer à un monde plus sain". Les ventes des collaborations seront toutes reversées à l’association 1% for the Planet.
 
Conscient de l’émergence prochaine de nouvelles marques dédiées aux masques de protection, le fondateur d’Airinum souhaite se concentrer sur l’innovation et la production de produits toujours plus performants et design :"Nous avons comme but de devenir la marque numéro un d’une industrie associant mode et health tech, et nous sommes prêts à tout donner pour y arriver."
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com