×
Publié le
14 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Akane lance des pots de crème biodégradables et compostables

Publié le
14 déc. 2020

La marque française de soins bio Akane s’apprête à encapsuler une partie de sa gamme de soins dans des pots conçus à partir de cellulose de bois et de liants à base de plantes. Issus d’un matériau biodégradable, ces pots sans résidu de plastique sont donc compostables industriellement.


La crème hydratante fondante d'Akane dans un pot compostable


"En cosmétique nous nous sommes longtemps penchés sur les formules et donc sur le contenant. A présent le défi se porte aussi sur le contenant et les acteurs du secteur ont leur part à jouer. Car si on ne fait rien en 2050 il y aura plus de plastique dans l’océan que de poissons", explique Aline Foulet, qui a passé vingt ans chez L’Oréal avant de lancer il y a dix ans Akane, sa marque de soins certifiée bio.

Arguant que seulement 25% du plastique est aujourd’hui recyclé, que le plastique dit "végétal" conçu à partir de canne à sucre n’est pas forcément une bonne alternative pour l’écosystème et que le verre nécessite des ressources qui ne sont pas non plus inépuisables, Aline Foulet s’est donc intéressée aux matériaux compostables. Mais la cheffe d’entreprise le souligne, "aucun emballage n’est aujourd’hui parfait". Alors si ces pots conçus à partir de chute de l’industrie du bois représentent une bonne alternative au plastique, ils ne sont aujourd’hui compostables qu’industriellement, c’est-à-dire pas dans le composte ménager. Toutefois, ce frein devrait vite être levé puisqu’à horizon 2023 la collecte des bio-déchets ménagers par les villes sera rendue obligatoire. Autre inconvénient de ces pots venus d’Europe du Nord, leur coût deux fois supérieur à celui du plastique. Akane a ainsi légèrement augmenté ses prix de vente (environ 25 euros pour une crème dans un pot compostable) ce que la marque n’avait cependant jamais fait.

Présente dans 700 points de vente en France et en Belgique, pharmacies, Monop Beauty ou encore magasins bio, Akane qui en 2019 a levé 1 million d'euros auprès de Caelestys réalise aujourd’hui 70% de ses ventes dans le réseau physique. Le confinement a cependant vu les ventes de son e-shop bondir de 150%. Une vitrine en ligne qui tire aujourd’hui la croissance de la marque.

Et la crise n’a pas mis un frein au projet de la marque, puisqu’Akane dévoilera début mars sa nouvelle identité visuelle, mais aussi son nouveau logo.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com