×
5 086
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
25 janv. 2023
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alaïa fait son grand retour dans le quartier new-yorkais de Soho

Traduit par
Anne SCHILLING
Publié le
25 janv. 2023

Après plus de dix ans d'absence, la maison Alaïa est de retour à Soho. La marque a annoncé ce week-end l'ouverture d'un espace phare situé au 149 Mercer Street, au cœur de ce quartier de New York réputé pour ses nombreuses boutiques de luxe et son imprégnation artistique. Cette ouverture marque sa première implantation américaine sous une nouvelle direction depuis le décès d'Azzedine Alaïa en 2017. Le directeur artistique, Pieter Mulier, a su combiner le lien profond qui unit l'enseigne à l'univers artistique avec son rapport personnel à l'art, et particulièrement à la créativité propre à la ville de New York.


La boutique Alaïa de Soho


"New York a une signification très spéciale pour moi", a déclaré Pieter Mulier. "C'est la ville de la résilience. Et la résilience est le terreau de la créativité. C'est pourquoi il est si important pour Alaïa d'être à nouveau présent au cœur de New York."
 
Myriam Serrano, directrice générale d'Alaïa, rappelle le lien entre la mode parisienne et le regretté Azzedine Alaïa, qui gérait son entreprise selon son propre schéma créatif, refusant souvent de se plier aux exigences de merchandising édictées par les sociétés mères, le groupe Prada et Richemont. L'enseigne a ouvert son premier magasin à New York en 1988, alors qu'Alaïa était au sommet de sa gloire.

"New York a toujours été l'un des centres créatifs intimement liés à l'histoire de la maison", a expliqué Myriam Serrano, directrice générale d'Alaïa. "Nous sommes ravis d'ouvrir ce nouveau chapitre passionnant dans une ville d'une telle importance, tant pour la mode que plus globalement en termes de créativité, mais aussi et surtout pour la maison Alaïa."
 
Pieter Mulier s'est occupé du mobilier et des œuvres d'art de ce nouvel espace de vente. La boutique fera écho à la tendance constante des créateurs à combiner commerce et expression artistique en exploitant les lieux à l'image d'une galerie remplie d'œuvres d'art qui reflètent l'esthétique de la marque.

Comme Azzedine Alaïa, Pieter Mulier s'inspire de sa passion pour l'art et le design pour ses créations. "J'ai choisi de montrer des œuvres qui célèbrent l'art américain, du design à la peinture", a-t-il déclaré. "J'ai rassemblé certains de mes artistes préférés, ceux qui ne cessent de m'inspirer...". 

À cette fin, les visiteurs de la boutique - qui ne manquera pas d'attirer une foule de fans inconditionnels des créations respectueuses du corps de celui que l'on surnommait autrefois "The King of Cling" ("Le roi de l'accroche", NDLT) - découvriront des pièces exceptionnelles provenant principalement d'artistes qui ont élu domicile à New York. Sont exposées deux chaises de Donald Judd, dont la fondation se trouve à proximité de la boutique Alaïa ; Surface Series (de Currents), une série de 18 gravures de Robert Rauschenberg ; également présents dans la collection du MoMA, un diptyque de Mike Kelley, et une œuvre monumentale de Jonathan Horowitz.
 
La structure architecturale du magasin, à l'ambiance raffinée et minimaliste, a été imaginée par Sophie Hicks. L'architecte britannique a également conçu les boutiques Alaïa de Tokyo et de Shanghai. Cette implantation à Soho porte à douze le nombre total de boutiques Alaïa, dont huit en Asie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com