×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 nov. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alber Elbaz dévoile l’identité visuelle de sa nouvelle marque AZ Factory

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 nov. 2020

Alber Elbaz vient de dévoiler l’identité visuelle et le logo de sa nouvelle marque AZ Factory, l’un des lancements les plus attendus du secteur. Elle devrait faire ses débuts en janvier 2021.



Le nouveau logo


 Dans un communiqué irrévérencieux, Alber Elbaz a confirmé que le projet verra le jour en janvier 2021. Il est soutenu par le géant du luxe Richemont.
 
« Je suis très heureux et très impatient de lancer ce nouveau projet fin janvier », s’enthousiasme Alber Elbaz dans un communiqué.

« Nous imaginons une mode esthétique et fonctionnelle qui convient à tout le monde. C’est un nouveau départ, c’est la naissance d’une nouvelle Factory. Une marque de luxe digitale basée sur l’innovation et la technologie, mais avant tout, un lieu où faire des expériences et essayer de nouvelles idées », ajoute le créateur.
 
Ses nouveaux visuels capturent l’essence humoristique et cinglante pour laquelle il était connu en tant que directeur créatif de Lanvin, un poste qu’il a occupé de 2001 à 2015 et où il est devenu l’un des créateurs les plus influents au monde. Un logo en forme de visage rond sans bouche mais avec des yeux souriants rappelant les lunettes d’intellectuel du designer apparaît aux côtés de la phrase Alber & Amigos, le « programme d’expérience consommateur » de son site web www.azfactory.com.
 
« Nous nous construisons autour d’idées essentielles comme l’amour, la confiance et le respect. Nous nous adressons à nos clients comme nous le ferions avec des amis. Parce qu’ils comptent pour nous », argumente Alber Elbaz.

Depuis qu’il a été écarté de la direction créative de Lanvin il y a cinq ans, dans ce qui représente l’une des plus impressionnantes erreurs de direction de ces dernières années, le créateur a plutôt fait profil bas, produisant quelques collaborations par ci, par là. Il en a notamment signé une pour Tod’s portant sur des sacs et des chaussures et intitulée Happy Moments. Cette année, cependant, ce designer âgé de 59 ans n’a pas chômé dans ses nouveaux bureaux de Montparnasse. Il s’est installé au cœur de la Fondation Cartier, la maison de joaillerie de luxe qui est aussi le vaisseau amiral de Richemont.
 
Aller Elbaz a aussi créé des comptes pour AZ Factory sur Instagram, Twitter, TikTok et LinkedIn. Ils comportent tous le même message : « C’est une renaissance de @alberelbaz8. C’est la naissance d’une Factory. Notre histoire, nos histoires. »


Une paire de chaussures issue de la collaboration Happy Moments entre Tod’s et Alber Elbaz - Tod's


 Sur son propre profil Instagram, Alber Elbaz publie des images de son professeur de yoga personnel, de Parisiens remplissant des chariots d’impressionnantes quantités de vin et d’une visite au vernissage de la rétrospective Cindy Sherman à la Fondation Louis Vuitton, où il s’acharne à essayer de prendre un selfie avec l’artiste. Il s’agit de sa seule sortie au musée depuis six mois.
 
Cette nouvelle maison sera financée de la poche bien remplie de Richemont, mais Alber Elbaz s’est engagé à monter « une start-up dynamique et innovante, faite pour transformer les rêves en réalité ».
 
Comme l’avait déjà rapporté FashionNetwork.com, Alber Elbaz a embauché l’ex-PDG de The Webster Laurent Malecaze pour prendre la direction générale d’AZ Factory.
 
« Quelle est la prochaine étape ? Attendez et vous le verrez… » conclut le créateur dans son communiqué de mardi. C’est ce que vont faire des millions de fans et de fashionistas dans le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com