×
Publicités
Publié le
10 déc. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Albertine relance l’homme et travaille une matière écoresponsable

Publié le
10 déc. 2018

Quand il y a dix ans les sœurs Anémone et Caroline Anthon lancent Albertine, elles imaginent des maillots de bain pour femme ludiques et colorés, qui rencontrent rapidement le succès. Très vite, elles déclinent leur offre pour l’homme avec une ligne nommée Monsieur Albert. Celle-ci ne survit pas « parce que c’était trop tôt, nous n’étions pas prêtes », expliquaient les deux créatrices à FashionNetwork.com en juin dernier. Désormais, elles le sont, puisque le printemps-été 2019 est l’occasion pour le duo de proposer à nouveau des pièces masculines.
 

La collection croisière d'Albertine - Albertine


« Nous allons proposer une gamme de maillots de bain avec différents choix de longueurs, court, mi-long et long, avec deux déclinaisons par modèle. Dans un premier temps, nous distribuerons la collection sur notre site Internet et dans nos deux boutiques, mais nous n’excluons pas l’idée de développer l’offre avec notre réseau wholesale », expliquent les créatrices. Une ligne entièrement confectionnée à partir de fils recyclés à base de bouteilles plastiques ou de filets de pêches récupérés en mer Méditerranée. 
 
En parallèle, la collection femme commencera aussi à intégrer des maillots de bains fabriqués à partir de ces mêmes fils. Ainsi, aidée de leur fournisseur portugais, qui collecte les bouteilles et les filets en mer, 60% de la collection au moins embrassera la politique éco-responsable qu'Anémone et Caroline Anthon souhaitent mettre en place au sein de leur griffe. 

D’autres segments de produits devraient se développer, à l’image de vêtements d’intérieur, comme le legging, des tops à porter dans et hors de la maison. Une offre plus activewear sera aussi proposée aux clientes avec des leggings, des brassières et des bodys dans des tissus plus techniques. « Nous ne sommes pas voués à devenir une marque de sport, mais l’évolution des activités de notre clientèle nous amène naturellement à proposer des tenues d’abord plage/ville et maintenant plage/sport », poursuivent Anémone et Caroline Anthon.
 
Albertine, qui fêtera ses dix ans avec la collection printemps-été 2019, profitera de l’événement pour gâter ses clientes avec des collaborations (l’imprimé de l’illustratrice Delphine Cauly, la bouée développée avec la marque The Nice Fleet et la serviette de plage imaginée avec La Serviette Paris) et des jeux concours. A la clé, voyages, cadeaux, mais aussi organisation de workshops, d’expositions, de cours de yoga, d’apéros ou de concerts dans leurs boutiques basques, installées à Hossegor d’avril à octobre et à Biarritz toute l’année.

De quoi permettre à la griffe de tester la mise en place d’ambiances lifestyle dans ses magasins, à reproduire dans les différents pop-up saisonniers qu’elle compte mettre en place. La marque, qui compte apporter quelques modifications à son site Internet et à son logo en mars 2019, projette d’ouvrir un pop-up store à Paris à la fin du printemps et un second dans le Sud-Est de la France. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com