×
5 388
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
14 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alessandro Benetton va prendre les rênes de la holding familiale

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
14 janv. 2022

Alessandro Benetton va prendre la présidence d’Edizione, la holding de la célèbre famille, qui reprend ainsi le contrôle de son entreprise, d’après des informations publiées jeudi en Italie.


Alessandro Benetton - Reuters


Alessandro Benetton, âgé de 57 ans, est à la tête du fonds d’investissement italien 21 Invest depuis sa fondation dans les années 1990. Il siège également au conseil d’Autogrill et a participé à l’organisation des championnats du monde de ski en 2021, en tant que président de la fondation Cortina.

Il est aussi le fils de Luciano, l’un des quatre membres de Benetton qui ont fait la fortune de la famille grâce à leur marque de vêtements montée dans les années 1960. Au fil de sa croissance, l’entreprise s’est diversifiée dans les secteurs du transport et de la restauration.

Alessandro Benetton va prendre la suite de l’académicien italien Enrico Laghi, également ancien administrateur d’Alitalia, qui va quitter son poste de président d’Edizione pour en devenir le directeur général.

De nouvelles règles de gouvernance votées jeudi envisagent une période de verrouillage de cinq ans et des mécanismes de droits de préemption pour que le contrôle d’Edizione reste aux mains de la famille Benetton lors de la transmission de génération en génération.

Le contrôle d’Edizione est divisé équitablement entre quatre holdings, appartenant chacune à l’un des quatre fondateurs. Deux des quatre membres de la famille, dont l’ex-directeur d’Edizione Gilberto Benetton, sont décédés en 2018. La holding familiale va nommer neuf directeurs du conseil, dont cinq seront indépendants, tandis que les autres représenteront la famille.

Edizione, un empire bien plus vaste que la marque Benetton



Au-delà de l'enjeu de changement de génération, Edizione cherche à tourner une page depuis 2018, suite à l’effondrement dramatique d’un pont opéré par la société d’exploitation des autoroutes italiennes de sa branche dédiée aux infrastructures, Atlantia.

Depuis, Atlantia s’est séparée de cette activité au cours d’une transaction qui devrait être finalisée d’ici fin mars. Edizione, pour sa part, a légèrement augmenté sa participation dans Atlantia et en possède maintenant 33,1 %.

La société possède également des parts dans le groupe de restauration Autogrill, opérant exclusivement sur les aires d’autoroute et dans les aéroports, mais aussi dans la société de pylônes de télécommunication Cellnex, la société d’assurance Generali et la banque d’investissement Mediobanca.

Edizione considère comme stratégiques ses investissements dans Atlantia, Autogrill et Benetton Group. Le fabricant de vêtements, non coté en bourse, est célèbre pour ses pulls colorés mais connaît des difficultés depuis qu’il doit faire concurrence à des marques comme Zara (Inditex) ou H&M.

Et les actions de Benetton dans Generali et Mediobanca pourraient bien intéresser d’autres investisseurs, car les deux entreprises sont affectées par des rivalités entre leurs actionnaires.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com