×
Publicités
Par
AFP
Publié le
4 déc. 2005
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alexandra Rosenfeld, Miss Languedoc, élue Miss France 2006

Par
AFP
Publié le
4 déc. 2005

CANNES (Alpes-Maritimes) (AFP) - Alexandra Rosenfeld, âgée de 19 ans, Miss Languedoc, a été élue Miss France 2006 samedi soir par les téléspectateurs et un jury de personnalités présidé par Laetitia Hallyday, au palais des festivals de Cannes (Alpes-Maritimes).


Alexandra Rosenfeld en Bikini lors de la soirée Miss France - Photo : Eric Gaillard / Reuters

En pleurs, elle a reçu sa couronne des mains de Cindy Fabre, Miss France 2005. Alexandra Rosenfeld mesure 1,73 m et étudie en 2e année de BTS Tourisme avec l'ambition "d'ouvrir une agence de voyage".

D'un accent chantant, elle a confié peu après son sacre qu'elle ne pensait "pas du tout être élue" et n'avait d'ailleurs "pas fait sa valise" pour les nombreux rendez-vous qui l'attendent dès les premières heures de dimanche.

Célibataire, fille unique, la jeune femme, qui réside à Saint Thibéry (Hérault), a longtemps pratiqué l'athlétisme et se rêve en Miss en France de la "simplicité".

Parmi 45 candidates, elle a devancé Sophie Ducasse, Miss Ile de France et 1ère dauphine, Laura Fasquel, Miss Albigeois Midi Toulousain et 2e dauphine, Elodie Lebon, Miss Réunion et 3e dauphine, Virginie Gaudeneche, Miss Pays d'Ain et 4e dauphine.

Se félicitant de l'élection de cette "belle blonde", succédant à une "belle brune", la présidente du Comité Miss France, Geneviève de Fontenay, a déclaré "enterré" l'affaire du doigt d'honneur pointé par une Miss non identifiée sur une photo de groupe parue le week-end dernier dans un magazine télé.

Pendant plus de trois heures d'émission retransmise en direct sur TF1, quarante-cinq jeunes filles de 18 à 25 ans, sélectionnées en métropole et Outre-Mer par les comités Miss France, ont tenté de séduire un jury de personnalités présidé par Laetitia Hallyday.

Passage obligé, le défilé des candidates en costume régional traditionnel a fait démarrer la cérémonie sur une note "terroir", renforcée cette année par la diffusion d'un clip présentant chaque miss dans sa région d'origine, du Pays d'Ain à l'Artois Hainaut en passant les Comminges et la Loire Forez.

Avec les images des jeunes filles s'ébattant dans les eaux claires de l'Ile de la Réunion, lors d'un séjour de préparation, l'élection a pris un tour plus glamour qui a culminé lors de la présentation des douze finalistes en bikini, une première, en plus d'un demi-siècle de Miss France.

Pour cette mini-révolution, acceptée du bout des lèvres par Geneviève de Fontenay, un maillot deux-pièces brun décoré d'une fleur rose avait été choisi par la "dame au chapeau".

Peu avant 23hOO, seules cinq Miss étaient encore en course et s'attachaient à surmonter leur trac pour répondre aux questions d'un jury comptant les acteurs Marlène Jobert, Mathilde Seigner, Jean Reno et Bruno Putzulu, l'ancien pilote automobile Paul Belmondo, Corine Coman (Miss France 2003), les chanteurs Johnny Hallyday et Jenifer.

Ces deux derniers ont également assuré l'animation de la soirée en interprétant chacun une chanson, en plus d'une reprise de "Fly me to the moon" par Dany Brillant.

De l'autre côté de l'écran, plus de 300.000 appels de téléspectateurs participant à l'élection ont été enregistrés par la production. Comme toujours, leurs voix n'ont compté que pour un tiers "afin d'éviter un vote régionaliste".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.