×
5 237
Fashion Jobs
JULES
Leader Commerce Normandie (H/F)
CDI · ROUEN
GROUPE IKKS
Traffic Manager E-Commerce(H/F) - CDI
CDI · SAINT-MACAIRE-EN-MAUGES
CHARLESTOWN
Chargé(e) d'Exploitation RH et Planning, CDD ou CDI, Levallois (92)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente Weekend Service H/F
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Attaché Commercial Lunetterie H/F
CDI · REIMS
PAGE PERSONNEL
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Animation Commerciale CRM - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Manager Projets - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
CACHAREL
Directeur Artistique
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Brand Digital et E-Commerce Manager - Marque de Sport (H/F)
CDI · ANNECY
GROUPE ARMAND THIERY
Assistant à Maîtrise d'Ouvrage
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Communication H/F
CDI · PARIS
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Prescription Nationale H/F
CDI · PARIS
OKAIDI
Directeur Artistique Digital Junior H/F
CDI · ROUBAIX
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Développement de Collection Maille H/F
CDI · LAVAL
COURIR
Responsable d'Équipe Stock - Vélizy 2 - CDI - f/h
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Relation Clients Internes – Accueils et Conciergerie (H/F)
CDI · PANTIN
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition-Affiliation et Partenariats H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition Display & Paid Social H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition SEA H/F
CDI · PARIS
Publicités

Alibaba attire les investisseurs pour ses débuts à Hong Kong

Par
Reuters API
Publié le
today 26 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

HONG KONG, 26 novembre (Reuters) - Alibaba a réussi mardi des débuts solides en Bourse de Hong Kong pour sa deuxième cotation après celle à Wall Street, le titre ayant fini 6,6 % au-dessus de son prix d’introduction et avec une légère prime par rapport à son équivalent coté à New York.


Reuters


Avec ce plus important placement de titres de l’année sur les marchés d’actions mondiaux, le géant chinois du commerce en ligne est parvenu à lever au moins 11,3 milliards de dollars (10,26 milliards d’euros). Cette somme pourrait grimper jusqu’à 12,9 milliards de dollars en cas d’exercice de l’option de surallocation dans les 30 jours suivant cette première cotation.

Ces fonds doivent permettre à Alibaba, plus grande entreprise d’Asie par la capitalisation boursière et la septième dans le monde, de financer ses projets de développement dans les services en ligne.

Pour les analystes, Alibaba pourrait aussi se servir de cette nouvelle base d’investisseurs à Hong Kong et en Chine pour atténuer les éventuelles conséquences sur son action cotée à New York de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

L’action a fini à 187,60 dollars de Hong Kong pour un prix d’introduction de 176 dollars et un cours de clôture de l’ADS à New York de 190,45 dollars américains, ce qui correspond à une valeur de 186,3 dollars de Hong Kong, chaque ADS valant huit actions de Hong Kong. Les cours des actions cotées à New York et Hong Kong ne devraient pas beaucoup diverger car les deux catégories de titres sont fongibles, ce qui signifie que les investisseurs peuvent les acheter et les vendre sur chacune des deux places.

La prime observée mardi à Hong Kong par rapport au prix de l’action à New York est liée à l’appétit des investisseurs locaux pour une entreprise qu’ils connaissent bien, ont dit des intervenants de marché.

Les analystes s’attendent aussi à ce que le titre profite en juin prochain de son arrivée sur la plate-forme Stock Connect reliant les Bourses de Shanghai et Shenzhen à celle de Hong Kong.

L’opération réalisée mardi est aussi perçue comme un témoignage de confiance envers la place financière de Hong Kong après six mois de contestation politique dans les rues de la ville sous administration chinoise.


(Kane Wu et Scott Murdoch, version française Bertrand Boucey, édité par Sophie Louet)

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.

Tags :
Autres
Business