×
Publicités
Publié le
8 févr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alibaba Group confie la France au tandem Michelle Lau et Paul de Billy

Publié le
8 févr. 2022

Alibaba Group France chamboule son management. Directeur général du géant chinois de l'e-commerce sur le marché français depuis fin 2015, Sébastien Badault quitte le groupe. Il est remplacé par deux managers, Michelle Lau et Paul de Billy, qui étaient déjà présents dans la structure de la société et qui vont se partager une partie des fonctions du poste en devenant co-directeurs généraux.


Michelle Lau - Alibaba


Ancienne responsable marketing de Figaret puis du Printemps, Michelle Lau a rejoint Alibaba en 2016. Depuis 2020 elle supervise les grands comptes stratégiques du groupe que ce soit pour ses solutions de paiement comme le volet commerce électronique mais aussi pour ses solutions logistiques et d'infrastructures numériques. En tant que co-DG, elle "supervisera la stratégie retail d'Alibaba, les partenariats avec les marques et la culture d'équipe en France", précise le groupe dans un communiqué.

Pour sa part Paul de Billy, ancien de Microsoft mais aussi de Capgemini, "pilotera la stratégie de transformation numérique pour les clients et les partenaires, l'innovation et l'infrastructure technologique". Il évolue lui aussi dans le groupe depuis 2018, année durant laquelle il a rejoint Alibaba Cloud Intelligence France en tant que directeur des ventes.


Paul de Billy - Alibaba


"Michelle et Paul sont des leaders reconnus dans notre secteur, et nous sommes convaincus qu'ils formeront une équipe de direction française dynamique et innovante", a déclaré dans un communiqué J. Michael Evans, président d'Alibaba Group. "La France reste un marché important et stratégique pour Alibaba Group, les marques françaises comptent parmi les plus grandes au niveau mondial et le pays abrite l'une des communautés de start-up les plus dynamiques d'Europe".

Sébastien Badault, que le groupe a remercié "pour son engagement et ses contributions à la tête d'Alibaba Group en France au cours des six dernières années" n'a pour sa part pas encore révélé son prochain défi. Le dirigeant a toutefois remercié via Linkedin ses équipes et mis en avant les projets sur lesquels elles ont œuvré ces six dernières années.

"La mondialisation a toujours été au cœur de la mission d'Alibaba et nous avons aidé des centaines de marques à saisir l'opportunité de la Chine, détaille-t-il dans un post sur le réseau social. La France est passée du top 10 au top 5 des pays exportateurs et des milliards de dollars de produits français sont consommés par les consommateurs chinois sur les plateformes d'Alibaba chaque année. Nous avons lancé Luxury Pavillon, qui est devenu la plus grande plateforme de luxe de Chine, avec plus de 75 % des marques de luxe qui y vendent leurs produits. Nous avons facilité l'innovation, depuis les paiements par code QR avec Alipay jusqu'à la diffusion en direct, et nous avons créé une entreprise locale avec AliExpress, qui s'impose comme l'une des cinq premières destinations de commerce électronique en France".


T-Mall Luxury Pavillon fait partie des portes d'entrée sur le marché chinois pour les marques de luxe - T-Mall


Le dirigeant avait en prime la casquette de directeur international en charge de la mode et du luxe. Le groupe précise que Nicolas Cano est Head of Business Development, TMALL Fashion & Luxury.  T-Mall est particulièrement stratégique pour le secteur: la Chine se positionne comme l'incontestable moteur mondial de la consommation de produits de luxe et T-Mall Luxury Pavillon s'est affirmé comme l'un des incontournables pistons de celui-ci.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com