×
5 102
Fashion Jobs
ALEXEIN CONSEIL
Responsable de Zone - Travel Retail
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Direction Generale Operationnelle H/F
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Financier (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit Senior PAP Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Marketing Catégorie Beauté (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Commercial Catégorie Gastronomie, Alcool et Confiserie (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
BALMAIN
Responsable Achats Matières Premières - PAP Produits Finis H/F
CDI · PARIS
LACOSTE
CDI - Global Paid Search Manager F/H
CDI · PARIS
BY MARIE
E-Shop Manager
CDI · PARIS
PIERRE HARDY
Chef de Projet E-Commerce
CDI · PARIS
CELINE
Coordinateur(Trice) de Collection PAP Homme
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Executive / Project Coordinator Assistant
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
GRANADO
Area Sales Manager
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · NICE
TIKAMOON
Responsable Showroom/Store Manager (F/H)
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Responsable Paie CDI
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
FRANCK PROVOST
Juriste Immobilier H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
FRANCK PROVOST
Chef(fe) de Projet Acquisition / Traffic Manager H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
LA BRUNE ET LA BLONDE
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
23 oct. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alliances entre distributeurs : le gouvernement saisit l'Autorité de la concurrence

Par
AFP
Publié le
23 oct. 2014


Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a annoncé jeudi que le gouvernement allait "demander un avis à l'Autorité de la concurrence" concernant les récents regroupements de centrales d'achats dans la grande distribution "pour que l'esprit de transparence règne".


Le ministre s'exprimait à l'issue d'une réunion au ministère de l'Agriculture entre agriculteurs, industriels et distributeurs sur les risques inhérents à la guerre des prix dans la grande distribution.
Les discussions se sont déroulées dans un "esprit très constructif", a souligné Emmanuel Macron.

Concernant les regroupements, "ce ne sont pas des concentrations donc il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre mesure" mais "il faut être vigilant (...) pour s'assurer d'une parfaite transparence dans l'application de la loi", a-t-il déclaré.

Outre la saisie de l'Autorité de la concurrence, le gouvernement va mettre en place un comité de suivi concernant notamment l'utilisation du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE).

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a déclaré que le CICE devrait "être employé pour l'emploi et pas pour la guerre des prix".
"L'esprit n'est pas d'aller taper les uns sur les autres, il n'y a pas de stigmatisation mais s'il y a des pratiques abusives, elles seront sanctionnées", a affirmé Emmanuel Macron.

La grande distribution "a pris des engagements de ne pas utiliser le CICE au service de la guerre des prix", a ajouté Stéphane Le Foll, répétant que la guerre des prix ne menait à rien et qu'elle ne provoquait plus d'augmentation des chiffres d'affaires dans la grande distribution.

"Il fallait sortir de la logique de guerre, c'était l'objet de cette réunion. On reste vigilants mais dans une volonté de dialogue", a-t-il conclu.

Les négociations commerciales pour fixer les tarifs des produits de grande consommation pour l'année viennent de commencer. Depuis deux ans, les réunions de médiation de ce type se sont multipliées, sans grand succès.

Lundi, le Premier ministre Manuel Valls, a appelé les enseignes à "jouer le jeu du patriotisme alimentaire".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.