×
Publicités
Publié le
19 janv. 2023
Temps de lecture
4 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alors que la NBA s'invite à Paris, Puma met en avant son approche décalée dans le basket

Publié le
19 janv. 2023

Cette fin de semaine, Paris vit au rythme de la Fashion Week... et de la NBA. La ligue de basketball organise pour la deuxième fois de son histoire un match de saison régulière dans la capitale française. Une NBA House, multipliant les animations a été installée dans l'Aérogare des Invalides, rive gauche jusqu'au 22 janvier. Et ce jeudi, dans une enceinte du palais omnisports de Paris-Bercy qui affiche complet vont s'opposer les Chicago Bulls et les Detroit Piston. Soit l'un des évènements basket de l'année en France.


Affiche de la rencontre entre les Chicago Bulls et les Detroit Pistons - NBA



La NBA, qui a ouvert un flagship dans le quartier Saint-Michel de la capitale, entend créer un engouement européen autour de cette rencontre, tout comme l'incontournable numéro 1 du basketball, le groupe Nike (avec sa marque éponyme et Jordan). Nike, partenaire de l'évènement, a pour l'occasion développé une collection aux couleurs des deux franchises NBA.

Mais l'évènement, qui a une aura continentale pour les fans de basket, est aussi l'opportunité pour d'autres acteurs du secteur de prendre la parole. Ainsi, Puma a organisé une journée évènement le 18 janvier dans sa Puma House éphémère au sein de la Maison du Danemark, sur les Champs-Elysées. L'occasion de présenter ses derniers modèles, dont un "crossover" entre footbal et basketball avec l'édition de de sa chaussure Rise Nitro en orange et bleu, couleurs du dernier modèle de crampons Future Ultimate porté par la star brésilienne du Paris Saint-Germain.

Outre la présentation, Puma organisait un échange autour de ces process sur le développement de la sneakers, Jeff Gately, responsable senior du produit basketball du félin, répondant aux questions de l'influenceur basket Rookicks, du journaliste mode de L'Equipe Gino Delmas et du joueur professionnel de Cholet, Gaylor Curier.


Jeff Gately au centre est le senior product manager basketball shoes de Puma - FNW


Revenu dans le basketball en 2018, Puma est encore très loin des leaders du marché. "Nous avons abordé le marché en prenant une toute petite part, avec un esprit start-up, explique Jeff Gately. La façon dont nous travaillons, c'est vraiment une petite équipe qui échange sur le produit et les besoins des consommateurs. Cela nous permet de faire des choses très différentes que ce qui est habituellement proposé pour construire une chaussure de basket. Nous sommes encore loin des leaders mais nous avançons avec l'ambition d'un jour être tout en haut".

Le responsable explique que l'équipe de design, basée aux États-Unis, travaille à la fois en lien avec d'autres équipes du groupe impliquées dans d'autres sports (comme le football) pour essayer d'exploiter certaines technologies, mais aussi avec les sportifs de haut niveau pour développer les produits. Une approche qui a mené Puma vers des designs très spécifiques pour les chaussures développées avec le joueur Lamelo Ball. Une collaboration avec ce fort caractère de la NBA qui est rapidement devenue une vitrine pour l'équipementier allemand.

"Dans nos échanges, Lamelo arrive avec de nombreuses idées de coloris ou de matières, explique Jeff Gately. Notre ambition est de proposer des chaussures très techniques qui ont un fort potentiel lifestyle. Mais parfois des matières ne répondent pas à nos exigences techniques. Nous ne transigeons pas sur l'aspect performance. Et nous devons parfois dire non à certaines propositions argentées ou chrome".


Le nouveau modèle Rise Fusion sera porté par la star brésilienne de football Neymar Jr - FNW


Face aux majors du secteur, qui lancent plusieurs dizaines de nouveaux modèles chaque année, Puma semble vouloir aborder le marché avec une approche différente. Le Félin, agressif sur les prix avec comme produit le plus élevé son récent modèle Rise Nitro à 130 euros, ne vient pas chahuter la concurrence qui propose parfois des paires positionnées autour des 200 euros. "Cela ne veut pas dire que nous ne le ferons jamais, analyse le responsable. Mais notre approche n'est pas de lancer 30 chaussures dans l'année et de remplir les murs dans les boutiques. Notre approche est de travailler une dizaine de produits en profondeur sur l'introduction de nouvelles technologies et de styles qui permettent de répondre au marché ou de surprendre le consommateur. Nous préférons avoir moins de produits mais que le consommateur comprend parfaitement".

S'appuyant sur le succès de son modèle avec Lamelo Ball, Puma semble valider progressivement son retour dans le basketball. La marque bénéficie aussi de sa bonne dynamique avec son offre lifestyle pour progressivement faire entrer ses modèles dans des boutiques mode pointues et ainsi séduire de nouveaux clients en dehors des parquets.

Puma, qui avait annoncé un chiffre d'affaires global de 6,2 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de son exercice 2022, devrait annoncer des niveaux de vente records pour l'ensemble de l'année passée, avec des niveaux de rentabilités également records. Le groupe allemand présentera ses résultats annuels le 1er mars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com