×
5 842
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
1 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Altermundi : une rentrée en fanfare avec deux nouvelles ouvertures à Paris

Publié le
1 sept. 2020

Après avoir ouvert en 2019 des boutiques parisiennes situées rue du Commerce et rue de Lévis, Altermundi ne ralentit pas la cadence cette année, malgré la crise sanitaire. L'enseigne multimarque qui référence des produits durables au rayon mode, bien-être et déco, annonce deux nouvelles inaugurations en ce mois de septembre. Elle comptera ainsi dix adresses, uniquement situées dans la capitale. Car l'ambition de ce concept store né en 2003 est de s'imposer à Paris avant d'essaimer en région.


La devanture du magasin de la rue de Charonne. - DR


Appartenant au groupe français spécialisé dans l’entrepreneuriat social SOS, Altermundi s'installera d'abord à la mi-septembre au 19 rue Pavée, dans le Marais. Sur une centaine de mètres carrés auparavant occupés par une boutique Pepe Jeans. Il s'agit d'un grand format pour Altermundi, qui a débuté dans de plus petits espaces : "Notre offre est de plus en plus dense, nous ouvrons davantage de surfaces de ce type, précise Thibaut Ringô, le directeur général de l'enseigne. Dans chaque quartier où nous nous installons, c'est une clientèle locale que l'on vise. Après les grèves, puis le confinement, les consommateurs bougent moins de leur quartier, et ont également changé leur approche : le commerce responsable est en plein boom". Ceux qui entendent surveiller davantage la provenance et la durabilité des produits qu'ils achètent sont la cible d'Altermundi, qui envisage de totaliser 20 boutiques à Paris d'ici 2022.


Thibaut Ringô - DR


Avant cela, fin septembre, elle inaugurera un second magasin de 100 mètres carrés dans le XVIe arrondissement, au numéro 87 de la chic et commerçante rue de Passy, en lieu et place de Kookaï. Une troisième ouverture est dans les cartons pour la fin d'année, et interviendra vraisemblablement en proche banlieue parisienne. "On nous sollicite pour être présent en dehors d'Île de France, mais Altermundi doit vraiment se développer de manière structurée et progressive. Nous commencerons à déployer le concept en région d'ici un an à un an et demi".

La période de crise sanitaire a pesé sur les comptes de l'entreprise, puisque les magasins ont été fermés plusieurs semaines au printemps, mais elle a déjà retrouvé en juin et juillet dernier le même niveau de ventes qu'en 2019 (à périmètre égal). "La reprise cet été fut bonne, et il faut souligner que nous sommes moins dépendants des soldes que certains acteurs. Néanmoins, le bilan du mois d'août, sans touristes étrangers à Paris, sera peut-être plus délicat", pointe le dirigeant, qui ne se prononce pas sur le niveau d'activité annuel de l'entreprise, car celle-ci réalise 20 % de son activité au moment des fêtes. L'an dernier, son chiffre d'affaires avait atteint 4 millions d'euros, soit une progression de 92 %, grâce notamment aux ouvertures physiques.


L'intérieur éclectique d'une boutique. - DR


Une dizaine de nouvelles griffes rejoignent chaque année l'assortiment d'Altermundi. Parmi les nouveaux venus, on peut citer La Gentle Factory sur le créneau de l'habillement écoresponsable, Caval (et son cuir de pomme) au rayon basket, et Matt et Nat côté accessoires en matière végane. Enfin, les produits bien-être constituent maintenant un département à part entière chez Altermundi, notamment en raison de l'engouement pour les cosmétiques solides.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com