×
7 078
Fashion Jobs

Amazon : l’arrivée d’entrepôts à Metz et Senlis se précise

Publié le
today 29 août 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mettant fin à des rumeurs persistances, la métropole de Metz a finalement confirmé lundi être en discussion avec Amazon pour implanter un centre logistique à Frescaty. En parallèle, l’arrivée du géant à Senlis dans l’Oise se précise, bien que toujours non-confirmée par l’entreprise.


Amazon


Après Saran (Loiret), Montélimar (Drôme), Chalon-sursSaône (Saône et Loire), Lauwin-Planque (Nord) et Boves (Somme), Amazon pourrait donc bientôt poser ses cartons sur le plateau de Frescaty, au sud-ouest de Metz. Un emplacement qu’un autre acteur du commerce, le promoteur Compagnie de Phalsbourg, avait choisi pour implanter en 2014 Waves Actisud, projet référence de la dernière génération de parcs d’activités commerciaux tricolores.

« Je suis moi-même un peu surpris de pouvoir, enfin, officiellement évoquer le nom d’Amazon », a indiqué lundi 26 août le président de Metz Métropole, Jean-Luc Bohl, à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée. L’élu indique que les discussions sont encore en cours avec la division tricolore du géant américain, dont Le Républicain Lorrain avait révélé les vues sur la localité au mois de juillet 2018. C’est le groupe Argan qui devrait prendre en main l’installation sur un terrain de 19 hectares de ce futur « fullfilment center » de 52 000 mètres carrés, qui va nécessiter 4 millions d’euros d’investissements. Aucune date de mise en travaux n’est pour l’heure évoquée.

En attendant, dans l’Oise, les riverains de Senlis ont eux commencé à voir apparaître des panneaux Amazon improvisés. Se finalise en effet l’installation d’un site logistique de 55 000 mètres carré sur un terrain de 16 hectares situés à proximité de l’A1. Si officiellement Amazon ne confirme pas qu’il sera le locataire de ces futurs locaux, le bâtiment arborant le logo de la foncière Goodman revêt déjà la distinctive livrée grise et jaune. Là encore, c’était un élu, le sénateur Jérôme Bascher, qui avait confirmé au printemps 2018 que des discussions était à l’œuvre entre la municipalité et le groupe.


L'activité française repose pour l'heure sur cinq centres logistiques - Amazon


Les deux centres devraient à terme faire passer la surface logistique d’Amazon France de 345 000 mètres carrés à quelques 450 000 mètres carrés de surfaces aménagées. Des unités logistiques au sein desquels la division tricolore du groupe a progressivement déployé un programme de visites pour « découvrir la magie qui s’opère quand vous cliquez sur 'Acheter' » (sic). Une communication qui s’inscrit en réponse aux polémiques ayant en France touché les Gafa au sujet de leur fiscalité mais aussi de leurs conditions de travail ces dernières années.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com