×
6 263
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
18 août 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

American Apparel se met en quête d'un repreneur

Publié le
18 août 2016

Alors que la société chercherait à quitter la Californie en raison de son salaire minimum jugé trop élevé, elle a confié à la banque d’investissements Houlihan Lokey le soin de lui trouver un repreneur, seulement six mois après avoir échappé à la faillite.

American Apparel - Instagram


Un processus de vente confidentiel, indique Reuters. Le sulfureux fondateur de la marque, Dov Charney, évincé mais cherchant régulièrement à reprendre les rênes, aurait indiqué attendre de connaitre les montants réclamés avant de décider de déposer ou non un dossier. Charney travaillerait actuellement au lancement d’une nouvelle marque.
 
Ce nouveau rebondissement intervient alors que la presse locale californienne indique que la société pourrait profiter de la fin de son bail en 2019 pour quitter l’état. Au motif que ce dernier imposerait un salaire minimum trop élevé pour assurer le maintien de l’activité de l’entreprise, dont les dettes frôlent les 300 millions de dollars.

A cela s’ajoute une polémique récente plus politique, la campagne présidentielle du candidat républicain Donald Trump utilisant des produits American Apparel pour habiller ses supporters. Poussant la marque, dont l’univers sulfureux et volontairement provocateur cadre mal avec celui du parti conservateur, à préciser qu’elle ne soutenait en rien la candidature du millionnaire.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com