×
Publicités

Amrose s’invite à Tokyo pendant la crise du coronavirus

Publié le
26 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fondée en 2017 par Océane Castanet, la marque de chaussures parisienne Amrose a intégré depuis le mercredi 25 mars et jusqu'au 19 avril le pop-up « Hello Tokyo » mis en scène par la créatrice libanaise Mira Mikati et Sarah Andelman au sein du magasin phare d’Isetan, dans le quartier de Shinjuku. 


Amrose et son modèle exclusif dessiné en collaboration avec la créatrice Mira Mikati


​Un pop-up qui fait suite au premier organisé à Miami, « Hello Miami » en décembre dernier, et dans lequel Amrose présente notamment deux modèles exclusifs signés avec Mira Mikati.

"A Tokyo, Isetan n’a jamais fermé ses portes depuis le début de l’épidémie de coronavirus, et même si les touristes ont disparu, les événements et les ventes continuent, explique la créatrice. Les Japonais et les Tokyoïtes sont davantage préparés à ce type d’incident, le virus ne s’est pas propagé comme en Europe et les conséquences sur l’économie locale y sont forcément moins graves."

Même constat à Hong Kong ou à Séoul où les commandes de la marque n’ont pas été annulées. "Toutes les boutiques revendant Amrose ont confirmé leurs commandes, la marque se vend principalement aux locaux dont la vie ne s’est pas arrêtée, et le calendrier des ventes – nos collections se vendent principalement à partir de la fin mars et en avril – permet de rester optimiste sur la suite."


"Hello Tokyo" chez Isetan


Bénéficiant d’un positionnement international depuis ses débuts, avec un marché asiatique prédominant, la marque parisienne a néanmoins dû stopper ses ventes via son e-shop pour le marché européen. "Si aucune annulation n’a été enregistrée dans nos boutiques, même en Italie où la crise est forte, nous avons préféré arrêter les livraisons sur notre e-shop mais nous continuons à produire pour le wholesale. Les broderies et les crochets sont réalisés en Inde par des femmes bien souvent depuis leur domicile, et notre usine au Portugal poursuit les productions malgré un ralentissement général de l’activité", relève le label.
 
Prévue au Bon Marché le 27 avril dans le cadre d’un nouveau pop-up, la marque Amrose croise les doigts pour que l’événement soit maintenu. "Pour le moment, les acheteurs nous ont confirmé le maintien, voir le report de quelques jours de l’événement."
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com