×
6 876
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Ana Khouri, lauréate du Prix Andam, s'inspire de la sculpture

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
today 5 juil. 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Il suffit de jeter un oeil aux créations d'Ana Khouri pour comprendre son amour de la sculpture. La jeune femme brésilienne a reçu la semaine dernière le prix ANDAM dans la catégorie des accessoires de mode. Proportions intéressantes, découpes précises sur créations volontairement  irrégulières : son travail témoigne d'une attention accrue aux détails et d'un intérêt particulier pour la géométrie. Ses pièces en édition limitée s'inspirent de l'oeuvre de Calder, Serra et Bourgeois.

AFP


Établie aux États-Unis, Ana Khouri, a lancé sa marque en 2006. Pour Ana, la joaillerie est un art. Elle s'intéresse donc à la myriade de formes qu'une pièce prend sur un corps, à l'équilibre que le bijou lui apporte.

Son rapport intime à la joaillerie s'illustre aussi dans sa façon de nommer ses créations. Son approche est ancrée dans l'idée selon laquelle, plus que tout autre accessoire, un bijou crée une connexion profonde avec son porteur. D'où les noms de ses joyaux : Claire, Ophelia, Francesca, Lourdes, Gina ou Norah.

Née d'un père ingénieur et d'une mère pianiste qui lui a transmis le goût des arts, Ana a démarré son histoire créative à São Paulo, au sein de la Fundação Armando Alvares Penteado. C'est à l'école d'art qu'elle a d'abord créé des pièces exposées sur des mannequins nus. Ana Khouri a ensuite commencé à porter un regard critique sur la sculpture, plus précisément sur les pièces qui parlent directement au corps.

« La sculpture est pour moi aussi bien un plaisir visuel qu'une expérience tactile », révèle la créatrice.

Ana Khouri a passé des années formatrices à New York. Une fois diplômée de la Gemological Institute of America et de Parsons, elle est allée étudier à Central Saint Martins (Londres). Ana est ensuite rentrée à São Paulo pour y ouvrir son studio de design. En 11 ans, sa réputation s'est affermie. Michelle Pfeiffer, Katy Perry, Emma Watson, Zoe Kravitz et Lily James ont porté ses créations. Ana Khouri vit à New York depuis 2012.

Sa collection « Dichotomy », qui a reçu un très bel accueil, a été présentée l'année dernière à Paris. Elle comporte notamment de sublimes boucles d'oreilles en or et incrustées de diamants. Cette année, Ana Khouri dévoile ses nouveautés au Ritz Paris en pleine semaine Paris Haute Couture.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.