×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
31 août 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ann Demeulemeester rouvre son flagship à Anvers

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
31 août 2021

Ann Demeulemeester rouvre son flasgship anversois ce jeudi. Une étape importante dans la relance de la marque depuis son acquisition par le fondateur du groupe New Guards, Claudio Antonioli.


À l'intérieur du flagship - Photo : Courtesy of Ann Demeulemeester


"Le nouveau flagship d'Anvers célèbre la renaissance de la marque sous l'égide de Claudio", annonce Ann Demeulemeester dans un communiqué.

La maison Ann Demeulemeester a organisé son dernier défilé en mars dernier à Paris, dévoilant une collection conçue par une équipe interne. Auparavant, c'est Sébastien Meunier qui en assurait la direction créative: celui-ci avait pris les rênes de la marque en 2013, au moment du départ surprise de son illustre fondatrice.

Ann Demeulemeester a lancé sa maison dans les années 1980. La créatrice appartenait au groupe mythique des Six d'Anvers — aux côtés de Dries Van Noten, Walter Van Beirendonck, Marina Yee, Dirk Bikkembergs et Dirk Van Saene —, qui ont remis la Belgique sur le devant de la scène mode.

Avec Patrick Robyn, son mari et partenaire, elle a ouvert le magasin en 1999. Sa rénovation est donc un symbole important pour la marque, d'autant plus que c'est Patrick Robyn lui-même qui a redessiné de fond en comble ce flagship de 520 mètres carrés.


Photo : Courtesy of Ann Demeulemeester


Depuis qu'elle a quitté sa maison, Ann Demeulemeester a pris des cours de céramique avant de lancer une collection d'articles de maison pour la marque Serax, qui seront d'ailleurs distribués dans le nouveau magasin, qui ouvre officiellement ses portes ce jeudi.

Situé dans un bâtiment de style Beaux-Arts des années 1880 sur Leopold de Waelplaats, dans le quartier Zuid d'Anvers, le magasin était à l'origine une école militaire de la marine belge.

Cette réouverture marque un moment important pour la société Ann Demeulemeester, dans le sillage de son rachat par Claudio Antonioli, qui s'est offert la marque en septembre dernier. Son objectif ? Redonner au label son statut de marque culte, acquis au cours de quatre décennies. Depuis que Claudio Antonioli et son ancien partenaire Davide De Giglio ont revendu New Guards — un groupe italien de vêtements de sport qui contrôle notamment la licence d'Off-White de Virgil Abloh — à Farfetch pour 675 millions de dollars en août 2019, l'entrepreneur ne manque certainement pas de capital à investir pour redorer le blason d'Ann Demeulemeester.

"Je suis honoré de pouvoir rouvrir ce flagship iconique. Depuis le début de ce projet, ma mission consiste à préserver l'univers de la marque : le magasin joue un rôle considérable", explique Claudio Antonioli.


Photo : Courtesy of Ann Demeulemeester


Souvent surnommée "Queen Ann", Ann Demeulemeester a exercé une influence importante sur la mode : son style romantico-rock et sa manière de mélanger des tissus luxueux et usés lui ont permis de créer une esthétique tout à fait unique. Sa capacité à associer la déconstruction japonaise à des archétypes inattendus — des propriétaires de plantations de rhum des Caraïbes aux personnages de Hermann Hesse, en passant par les explorateurs du siècle dernier — a donné naissance à un ensemble poétique d'idées particulièrement mémorables.

Dans le magasin, le plancher en bois d'origine a été restauré et teinté en noir, tandis que des rideaux noirs du sol au plafond encadrent désormais les fenêtres du rez-de-chaussée. L'espace comporte de grands miroirs, et des portes vitrées donnent sur une cour plantée de fougères, une oasis de calme et d'intimité. Parmi les autres éléments personnalisés, citons un tout nouveau comptoir de caisse, des tringles de 11 mètres de long et un grand présentoir circulaire pour les chaussures, avec sièges intégrés, au premier étage.
 
"Mon espoir, c'est que lorsque nos clients rentreront chez eux après avoir acheté quelque chose dans cette boutique, leurs vêtements resteront chargés de souvenirs, d'émotions et de sens", explique Patrick Robyn.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com