×
Publicités
Publié le
10 déc. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Antoine Le Brun et Théo Boistel remportent les grands prix du Festival de mode de Dinan

Publié le
10 déc. 2021

Lancé en 1993 par son président Dominique Damien Réhel, le Festival International des Jeunes Créateurs de Mode, qui se tient depuis 2016 à Dinan (Côtes d’Armor), a rendu son verdict. Onze jeunes talents étaient en lice cette année pour le concours doté de 100.000 euros, qui s’est tenu du 3 au 5 décembre. Le jury, présidé par le couturier Julien Fournié, a couronné Antoine Le Brun dans la catégorie femme, Théo Boistel dans celle de l’homme et Gabrielle Champault avec le prix Gavottes, tandis que le public, qui s’exprimait pour la deuxième fois, a choisi Hugo Castejon Blanchard, récompensé par le prix "Dinan territoire commerçant/grand public".

Au centre les lauréats Antoine Le Brun et Théo Boistel, à droite Julien Fournié - DR


Repoussée en décembre pour cause de pandémie, alors qu’elle se tient habituellement en avril, la manifestation, ouverte au public, a organisé sur trois jours un défilé sur les marches du Théâtre des Jacobins, son "Parcours Like" -le dispositif permettant aux candidats de présenter une de leurs créations dans la vitrine d'un commerçant et d’être choisis par le public via un vote sur les réseaux sociaux-, ainsi qu’une conférence sur le thème de l’innovation et des nouvelles technologies. A cette occasion, la chanteuse franco-québécoise Fabienne Thibeault, marraine de cette édition 2021, a annoncé le lancement en janvier de Taille 44+, une ligne de vêtements pour tailles fortes dessinée par Edmond Boublil.

Le vainqueur pour la collection femme du Festival de mode de Dinan affiche déjà une certaine expérience. Diplômé de l’Ecole nationale supérieur des arts visuels de La Cambre à Bruxelles et détenant un master à l’Ensad, l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, Antoine Le Brun a fait ses débuts en se spécialisant dans la maille auprès de différentes entreprises, avant de collaborer pour des maisons comme assistant designer, telles Erdem à Londres ou Chloé à Paris.

Théo Boistel et Gabrielle Champault proviennent quant à eux de la même école, LISAA Mode Paris. Le premier est originaire de Nantes, mais a grandi aux Etats-Unis, y passant vingt ans, avant de revenir en France pour étudier le stylisme et se spécialiser dans le modélisme, privilégiant l’univers urbain outerwear. La deuxième, qui est passée aussi par l’Ecole Conte, où elle a obtenu un Master en management de la mode, est actuellement en apprentissage chez la marque de prêt-à-porter féminin Antonelle Paris.

Enfin, Hugo Castejon Blanchard est passé par l’Esmod et l’Institut Français de la Mode, obtenant entre autres le certificat Développement durable IFM – Kering. Il a travaillé près de deux ans pour les Galeries Lafayette à Lyon et est passé, lui aussi, par le studio de Chloé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com