Après Marie Claire, Lagardère s’apprête à vendre Elle

C’est avec un chiffre d’affaires de 3,366 milliards d’euros, en hausse de 4,4% par rapport au premier semestre 2017, que Lagardère a fini ses six premiers mois de l’année 2018. Le groupe dirigé par Arnaud Lagardère a profité de l’annonce de ses résultats pour confirmer la cession de sa participation dans Marie Claire.
 
Lagardère a vendu Marie Claire et s’apprête à faire de même avec Elle - Marie Claire

En vendant ses 42% de parts, Lagardère a effectué une moins-value de 40 millions d’euros. Le rapport semestriel stipule néanmoins que la cession d’actifs et de placements financiers est de 23 millions d’euros, dont 17 millions rien que pour l’entité Lagardère Active, « qui se rapportent, pour l’essentiel à la vente de la participation (…) dans le Groupe Marie Claire ».   L’acquéreur n’est autre que la société Holding Evelyne Prouvost, holding du groupe Marie Claire.
 
En plus de cette opération, Lagardère, qui se sépare progressivement de tous ses magazines, a conclu un accord avec le groupe Czech Media Invest, propriété de Daniel Křetínský, en vue de la cession de ses titres de presse français. Les deux groupes étaient entrés en négociations exclusives en avril. Cette vente concerne le magazine Elle et toutes ses déclinaisons (y compris son site Internet), Version Femina, Art & Décoration, Télé 7 Jours, France Dimanche, Ici Paris et Public. Pour entériner cet accord, « une réorganisation préalable de la branche, une consultation des instances représentatives du personnel concernées, ainsi qu’une éventuelle autorisation des autorités réglementaires ou de la concurrence » sont prévues.
 
Entre janvier 2017, date à laquelle Erin Doherty a pris la tête de la publication, et décembre de la même année, le magazine Elle, a vu sa diffusion France payée baisser de 0,96% par rapport à 2016, tirant à 329 932 exemplaires par mois en moyenne. En guise de comparaison, sur la même période, des titres comme Marie Claire, Grazia ou Glamour ont vu leurs chiffres respectivement baisser de 4,59%, 11,06% et 21,45%.
 
En parallèle, Lagardère a cédé le 12 juillet dernier MonDocteur à Doctolib et est en négociations exclusives avec le Groupe TF1 pour la vente de Doctissimo. Enfin, ce 26 juillet, l’entreprise dirigée par Arnaud Lagardère a finalisé la vente au groupe Czech Media Invest de ses actifs radios en République Thcèque, Pologne, Slovaquie et Roumanie, pour la somme de 73 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER