×

Après Colette, Sarah Andelman est de retour avec une nouvelle boutique, "Hello Miami"

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
4 déc. 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sarah Andelman a ouvert une nouvelle boutique, un pop-up baptisé "Hello Miami", dans le Design District de la ville américaine. Mais loin d'elle l'idée de ressusciter son célèbre magasin parisien, Colette, qui a fermé ses portes en 2017. Le magasin a ouvert ses portes dimanche pour seulement huit jours, en marge de la foire d'art contemporain Art Basel à Miami, qui attire des milliers d'élégants touristes chaque année.


La collection très colorée de Mira Mikati comprend des pyjamas pailletés surdimensionnés pour le soir, et de drôles de petits sacs en crochet - Hello Miami


Sarah Andelman s'est associée à Mira Mikati, une créatrice libanaise basée à Londres, pour ouvrir ce magasin de près de 400 mètres carrés, situé au Moore Building au 180 NE 40th Street.

"Ça s'est fait un peu à la dernière minute ! Le Design District a proposé l'espace et nous avons décidé d'y aller. C'était très amusant d'ouvrir ce pop-up. Mais il n'a rien à voir avec Colette", insiste Sarah Andelman dans une interview à FashionNetwork.com.

Pharrell Williams est même passé au magasin lundi pour assister à une performance qui consistait à découper sa propre silhouette, tenant dans sa main sa dernière collaboration, un service complet de couverts conçu en partenariat avec la maison Christofle, et baptisé "Share".

Comme chez Colette, la boutique brille par son éclectisme. On y trouve par exemple Pangaia, une ligne de la blogueuse russe Miroslava Duma, une collection ultra-écologique de tee-shirts coupés dans un mélange de coton biologique et d'algues marines. Ou bien la marque Casetify, qui propose des accessoires technologiques de pointe pour Iphones et Air Pods.

Le concept-store dispose même d'un département consacré au skate, qui présente les dernières idées de Vik Muniz, un célèbre artiste brésilien. Le bénéfice des ventes servira à financer les projets sociaux de Vik Muniz dans les favelas de Rio de Janeiro.


Instagram/Sarah Andelman

 
La collection de Mira Mikati comprend des pyjamas pailletés surdimensionnés pour le soir, et de drôles de petits sacs en crochets. "À mon avis, c'est l'endroit idéal pour les collectionneurs qui veulent acheter des articles abordables après avoir vu beaucoup d'œuvres d'art hors de prix, surtout dans ce quartier, qui regorge de magasins de luxe de marques de renom", affirme la créatrice libanaise.

Autre curiosité du pop-up, la marque Amrose Paris a été créée par Océane Castanet, qui a développé une curieuse gamme de souliers tricotées à la main. Océane était là cette semaine pour créer des sneakers sur mesure, inspirées des chaussures kurdes traditionnelles.

Dans les vitrines, on peut voir une pyramide de ballons de basket-ball décorés de smileys, empilés là par une autre marque, Chinatown Market. Dans la boutique éphémère, on trouve également le soin de la peau innovant Superflower, un sérum quotidien concocté à partir du nouvel ingrédient à la mode, le CBD.

Dans un sens, le thème du magasin pourrait se résumer avec ces quelques mots, brodés sur un sweat-shirt blanc de Mira Mikati : "Just Chilling".

Le magasin restera-t-il ouvert après la fin de la foire ? "Le Design District nous l'a demandé ! Alors on verra...", répond Mira Mikati.
 
Depuis la fermeture de Colette en décembre 2017, Sarah Andelman ne s'est pas reposée sur ses lauriers. Elle a été une consultante très demandée auprès d'enseignes comme Dover Street Market, et en particulier son nouveau magasin dans le Marais. Récemment, elle s'est associée au musée du Louvre et au confiseur Ladurée à l'occasion de l'exposition sur Léonard de Vinci. Et Sarah Andelman annoncera bientôt la création d'une marque de streetwear. "Je ne peux pas encore en parler", précise-t-elle.

Qu'a-t-elle ressenti lorsqu'elle a vu l'ancien emplacement Colette transformée en boutique Saint Laurent ? "Je trouve que Saint Laurent a fait du bon travail avec son nouveau magasin. Je suis heureuse quand je passe à côté", assure Sarah Andelman, dont le fils fréquente les bancs d'une école voisine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com