×
Publicités
Publié le
28 juil. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après des soldes peu convaincants, les enseignes s'inquiètent de l'impact du Pass sanitaire

Publié le
28 juil. 2021

L'Alliance du Commerce, qui fédère grands magasins et enseignes d'habillement/chaussure fait état pour les soldes qui viennent de se finir d'un recul de 8,3% des ventes par rapport aux soldes d'été 2019. Poussant la filière à demander que le fonds de solidarité du mois d'août soit étendu aux commerces impactés par le Pass sanitaire.


Shutterstock



Les mauvais résultats de ces soldes seraient principalement dus à une chute de 26% de la fréquentation dans les magasins, selon le Panel Retail Int s'appuyant sur 50 enseignes et 8.000 points de ventes. Cette chute n'a été que partiellement compensée par un renforcement des dépenses réalisées lors des visites, avec des taux de transformation renforcés de 8% et un panier moyen dopé de 13%.

L'Alliance, qui avait milité pour un maintien des soldes aux dates initialement prévues, attribue également la contre-performance au report d'une semaine décidé par l'exécutif. Reste que les soldes d'été 2021 sont au final meilleurs que les soldes d'été 2020. Le cru 2021 affiche ainsi des ventes 11,2% supérieures par rapport à cette session de triste mémoire. Côté segments de produits, l'Alliance relève que c'est le prêt-à-porter féminin qui aurait principalement souffert. Les segments enfant et homme auraient quant à eux pu tirer le meilleur parti de la période, de même que le segment "Premium".

"Au niveau territorial, les points de vente situés en zone d’activité commerciale (ZAC) et en retail park réalisent une performance légèrement meilleure que le marché avec une baisse d’activité de -6,1% par rapport à 2019", indique la fédération. "A l’inverse, les emplacements situés en centre-ville (sur rue ou en centre commercial) ainsi que les centres commerciaux de périphérie enregistrent une chute plus importante de leur activité (entre -9,5% et 13,9%)". Une situation à laquelle n'échappe évidement par Paris (-20,6%), et dans une moindre mesure l'Île-de-France (-6%).

Futur ralentissement dû au Pass sanitaire ?



Et maintenant? L'inquiétude, répond l'Alliance, qui réclamait récemment avec d'autres fédérations du commerce l'annulation du Pass sanitaire dans les grands espaces commerciaux. La mesure étant désormais actée, sous une forme autre, les enseignes d'habillement et grands magasins s'inquiètent de son application pour les clients dès août, et pour les employés dès le 30 août.

Face à la chute de fréquentation déjà connue par les commerces durant les soldes, l'Alliance s'inquiète d'un nouveau recul des visites en raison du Pass. Pour son directeur général, Yohann Petiot, si tout doit être fait pour empêcher de nouvelles fermetures de magasins, il faut également prendre en compte qu'au 25 juillet seules 57,7 % des personnes de plus de 12 ans disposaient d'une couverture maximale. D'où la sollicitation d'un soutien via le fonds de solidarité.


Shutterstock



"Le fonds de solidarité prévu pour les mois de juillet et aout n’intègre pas les magasins situés dans les centres commerciaux soumis à la mesure d’extension du pass sanitaire", indique l'instance représentative. "Aussi, l’Alliance du Commerce demande au gouvernement d’élargir dès à présent le bénéfice du fonds de solidarité pour le mois d’aout aux commerces situés dans les centres commerciaux impactés par cette mesure. De plus, ils demandent à ce qu’un bilan puisse être réalisé dès la fin du mois d’aout pour adapter les aides éventuellement nécessaires pour soutenir ces entreprises".

L'Alliance du Commerce rassemble l'Union du grand commerce de centre-ville (les grands magasins), la Fédération des enseignes d'habillement, et la Fédération des enseignes de la chaussure. Un périmètre qui couvre 27.000 magasins, et représentant 180.000 emplois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Business