×
Publicités
Publié le
9 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après le yoga, Yuj Paris étend son offre d'activewear et élargit sa distribution

Publié le
9 nov. 2022

Avec sa nouvelle ligne baptisée "Yuj Lab", lancée à la fin août, la marque de vêtements de yoga Yuj Paris s'ouvre à d'autres disciplines sportives. Elle étend ainsi son offre d'activewear en s'aventurant sur un marché porteur et en pleine expansion, dominé par le géant américain Lululemon. Proposer un vestiaire technique et hybride, mi-athlétique mi-casual, fabriqué en Europe dans un esprit écoresponsable, tel est le pari d'Hélène Duval, professeure de yoga et fondatrice en 2014 du label tricolore, qui s'est également lancé dans la seconde main en avril.


La marque Yuj Paris repositionne son offre avec une nouvelle ligne mi-athlétique mi-casual, un an avant de fêter son dixième anniversaire - Yuj Paris


Ce nouveau vestiaire activewear s'inscrit dans la tendance athleisure, en combinant style confortable et design adapté à la pratique du fitness. La collection féminine de "Yuj Lab" - un brin minimaliste - se compose de six pièces: un débardeur à brassière intégrée, un legging 7/8, un sweat à capuche et un autre sans manche. Ces dernières ont été confectionnées dans une maille perforée en nid d’abeille, et ont ensuite été travaillées avec des traitements thermiques et hydrophiles pour transformer l'humidité produite par le corps en chaleur.

"La très grande technicité de cette collection avec des vêtements gainés à la taille, permet de courir dehors, de faire un cours de zumba ou de faire de la boxe, et l'intérieur qui est gratté les rend vraiment confortables, précise Hélène Duval. Au démarrage, on a produit 1.500 pièces par référence, le legging par exemple a été beaucoup commandé par nos distributeurs", ajoute l'entrepreneure.

Une gourde graphique et un tapis de yoga (épais de 4 millimètres car multisport) complètent l'offre de "Yuj Lab". Parti pris de lancement, la palette de couleurs se concentre sur le blanc et le noir. "Pour la prochaine saison, on va décliner l'ensemble en bleu marine", sourit la fondatrice de Yuj Paris, qui a collaboré avec Damart et IKKS. La gamme de prix de cette ligne, fabriquée au Portugal, s'échelonne de 79 euros pour le débardeur à 139 euros pour le sweat à capuche. 

Yuj Paris surfe sur l'engouement pour le yoga



Avec "Yuj Lab", le label souhaite séduire un public plus large, notamment des femmes actives qui ne sont pas forcément des yogini confirmées. Si, l'offre de la marque était d'abord commercialisée dans les six Yuj Yoga Studio et sur son site internet, elle est aujourd'hui également référencée chez 150 revendeurs à travers la France, comme Printemps, Decathlon et Go Sport. 

"L'e-shop représente 60% des ventes et le wholesale 40%, c'est pour cela qu'on mise sur une stratégie de distribution dans les magasins multisports", abonde Hélène Duval, chantre d'un yoga urbain et décomplexé. 

L'entrepreneure prévoit de faire une levée de fonds en 2023 pour financer sa stratégie de déploiement "afin d'implanter d'autres studios de yoga en Ile-de-France mais également en province".


Mordue de yoga depuis ses 25 ans, Hélène Duval a fondé sa marque de prêt-à-porter en 2014 puis ses studios dédiés à la pratique de ce sport en 2017 - Yuj Paris


"Aujourd'hui la marque est saine et assez mûre en termes de notoriété pour s'étendre, explique sa fondatrice. Les deux années de pandémie, on est restés flat, on a bien géré la sortie de crise alors que les salles de sport ont dû rester fermées très longtemps. Depuis on fait plusieurs millions de chiffre d'affaires en combinant les studios et Yuj Paris", se réjouit-elle.

Discrète sur ses performances financières, la marque qui emploie près de soixante-dix personnes, revendique néanmoins "une croissance à deux chiffres". Hélène Duval souligne ainsi la "très bonne dynamique des ventes de Yuj Paris", qui est indissociable d'une fréquentation "à 95%" des studios où elle est vendue. Evidemment, la démocratisation du yoga et de son style de vie, y sont pour beaucoup, et sont même vus comme les grands gagnants de la pandémie

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com