×
Publicités
Publié le
30 août 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après les Yvelines, les recours pleuvent contre le pass sanitaire en centre commercial

Publié le
30 août 2021

La semaine dernière, le tribunal administratif de Versailles suspendait l'arrêté du préfet exigeant le contrôle du pass sanitaire aux entrées des grands centres commerciaux des Yvelines. Depuis, les recours s'enchaînent. Les avocats à l'origine du dossier, Tarek Koraitem et Yoann Sibille, ont également obtenu gain de cause pour l'Essonne ce 28 août, auprès de la même juridiction.


Shutterstock


Le 27 août, c'est le tribunal administratif de Strasbourg qui prenait la même décision pour le département du Haut-Rhin, soit sept pôles de shopping concernés qui n'ont plus à exiger ce document à leur entrée. Les raisons invoquées? L'atteinte à la liberté d'aller et venir, et le fait que l'application de la mesure ne permet pas un accès aux personnes sans pass aux établissements vendant des biens de première nécessité.

D'autres recours sont en attente d'une décision, notamment en Seine-et-Marne et à Paris où une audience doit avoir lieu ce mardi 31 août, rapporte France Info. A Lyon, le tribunal administratif a rejeté le 28 août la demande de levée d'obligation du pass formulée par Unibail-Rodamco-Westfield pour les centres Confluence et Part-Dieu, annonce le média Lyon Capitale. Un référé-liberté (formulé par la CGT93) a également été refusé du côté de la Seine-Saint-Denis, rapporte Le Parisien.

Rien n'est toutefois définitif puisque l'État a annoncé qu'il allait faire appel de ces décisions, comme l'a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le 29 août, invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Demandant le soutien de l'exécutif, le Conseil National des Centres Commerciaux a souligné que les pôles concernés par le contrôle du pass enregistrent des baisses de fréquentation importantes, jusqu'à -30 % à -40% pour certains.

De plus, les salariés des centres commerciaux et grands magasins soumis au pass doivent eux aussi montrer patte blanche depuis ce lundi, même si "une semaine de souplesse" a été accordée par le gouvernement. Aux Galeries Lafayette Haussmann, le syndicat Sud a appelé à un mouvement de grève des employés pour dénoncer cette mesure.

Dans le secteur de l'habillement, l'Alliance du Commerce (qui représente les enseignes et grands magasins du secteur) indique à FashionNetwork.com que chez certaines enseignes, environ 20% des salariés ne sont pas en mesure de présenter un pass. Un chiffre "tout de même important", et qui "pourrait entrainer des problèmes d’organisation dans certains magasins", livre son directeur général Yohann Petiot.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com