×
2 742
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
11 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après un repli en 2018, Decathlon repart en France

Publié le
11 févr. 2020

Après une année 2018 où il avait vu ses ventes tricolores reculer de 5%, le groupe Decathlon annonce une croissance de 3 % de ses ventes sur la France. Le groupe français affiche un chiffre d'affaires de 3,3 milliards d'euros sur son marché domestique, en hausse de 2,3 % à périmètre constant.


L'enseigne a ouvert de nouveaux Decathlon City en 2019 - Decathlon


"En 2019, nous avons pris en compte les attentes de nos clients en poursuivant l’ajustement de notre offre de produits, explique Arnaud Gauquelin, le patron de Decathlon en France. Ce travail d’amélioration de notre offre commerciale se poursuivra en 2020 au travers de partenariats avec d’autres marques internationales, en complément de nos produits exclusifs. C’est dans cette démarche d’offrir le meilleur choix dans chaque sport que nous avons acquis la marketplace Alltricks. "

Via l'acquisition du spécialiste du vélo et de la course à pied, Decathlon s'est offert l'accès à une offre pointue. L'enseigne nordiste teste actuellement l'accès à la sélection
d'Alltricks dans ses magasins, notamment via des bornes interactives proposant le catalogue du spécialiste.

Sur l'année, Decathlon a ouvert quinze magasins dans l'Hexagone, dont huit magasins sous le format Essentiel dédié aux villes moyennes, et deux Decathlon City, son concept de centre-ville, à Nice et dans le quartier parisien des Batignolles. Il a aussi relocalisé trois magasins et en a fermé cinq autres, dont celui de porte de Châtillon à Paris et le Decathlon City de la rue du Commerce à Paris.

Au total, le groupe compte 324 magasins en France. Il continue de tester de nouveaux formats, notamment avec ses containers P'tit Decat' qui permettent de présenter sur 83 mètres carrés une offre précise en ville ou en bord de mer, et sur les lieux de pratique.

Au-delà de l'offre, Decathlon a investi en 2019 sur le développement des services pour ses clients, explorant les opportunités sur la location, avec sa marque Forclaz, et la seconde main, proposée dans plus de la moitié de son réseau.

Le distributeur offre aussi désormais la possibilité de tester les produits en conditions réelles. Le groupe précise que 70 % des 76 500  produits testés ont été achetés, en priorité sur le tennis, le vélo et la course à pied, mais aussi sur des matériels plus coûteux comme ceux destinés à la pratique du paddle, du kayak ou du golf. Ceux qui ne conviennent pas aux clients testeurs sont réintroduits en magasins avec une démarque.


Decathlon développe de nouveaux services, notamment pour l'accès à la pratique du ski - Decathlon


"Le développement des services amplifie l’expérience de nos clients et de nos utilisateurs. Notre participation au capital d’E-Liberty (service de location de matériels et séjours au ski, ndlr) à travers notre service decathlon.ski en est l’illustration, estime le directeur général France. Dans un monde du commerce en mutation, le rôle de nos vendeurs évolue dans une démarche d’omni-commerce pour accompagner nos clients afin de rendre accessible 100 % de nos 55 000 références depuis leur canapé ou dans nos magasins."

Car plus que dans le retail physique, c'est sur le net que l'enseigne semble avoir marqué des points. Elle revendique une augmentation de près de 20 % du nombre de ses clients sur son site. Ses ventes en ligne représentant, en France, 7,7 % du chiffre d'affaires. Son défi à présent : réussir à faire adhérer ses clients à son nouveau programme de fidélité lancé l'an passé.

La France représente près de 27 % du total des ventes du groupe (12,4 milliards d'euros) au niveau global. L'enseigne, dont les ventes ont progressé de 9 % en 2019, est présente dans 69 pays et est entrée notamment en Algérie et au Japon l'an dernier. Elle explique avoir atteint la barre des 80 magasins en Allemagne et avance sur tous les continents.

Decathlon revendique avoir investi 534 millions d'euros l'an passé et avoir vu le nombre de ses transactions progresser de 8 %. Le défi du groupe pour les prochaines années est de transformer son approche : Decathlon veut atteindre 100 % de produits éco-conçus en 2026.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com