×
Par
AFP
Publié le
21 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après un vol de 14.000 flacons de parfum, un réseau soupçonné de blanchiment démantelé

Par
AFP
Publié le
21 mars 2021

L'enquête sur le vol de 14.000 flacons de parfum a permis à la gendarmerie d'identifier un réseau soupçonné de blanchiment d'argent issus du recel d'objets dérobés, pour lequel huit personnes ont été mises en examen, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.


Denis Charlet AFP



En janvier 2019, 14.000 flacons de parfums de la marque "Creed" sont volés dans un entrepôt de Seine-et-Marne, pour une valeur estimée à 4,7 millions d'euros.

Les investigations, menées par les gendarmes de la Section de recherches de Paris et du Groupe interministériel de recherches (GIR) du Loiret, permettront de mettre au jour un réseau professionnel, "dirigé par une fratrie" implantée en Île-de-France et en Centre Val-de-Loire, a expliqué la gendarmerie dans un communiqué.

Ce réseau est soupçonné de "commanditer des équipes de voleurs de fret", a précisé une source proche de l'enquête à l'AFP, et de "blanchir l'argent de ces vols", en "s'appuyant sur des sociétés écrans, réelles ou fictives, françaises ou européennes".

Les mis en cause sont accusés d'avoir "blanchi plus d'un million d'euros en quelques mois" et "d'avoir généré jusqu'à plusieurs milliers d'euros de bénéfice par jour", a précisé la gendarmerie dans son communiqué.

Le 14 mars, "la tête de réseau" présumée est interpellée à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, alors qu'elle s'apprêtait à partir à l'étranger. Le lendemain, onze autres personnes sont interpellées.

Au total, huit personnes ont été mises en examen jeudi notamment pour "recel de vol et blanchiment en bande organisée" et, certains, pour "détention d'armes de catégorie B" également, a dit à l'AFP une source judiciaire. Trois ont été placées sous contrôle judiciaire et une en détention provisoire. Les quatre autres "ont été incarcérées dans l'attente du débat sur la mesure de sûreté", a précisé la source.

Lors des perquisitions, les gendarmes ont retrouvé des flacons de parfums Creed ainsi que du "matériel et accessoires utilisés pour les vols": des "détecteurs de balises, armes de poing, brassards +Police+".

Des saisies ont aussi été réalisées, dont "la maison du chef de réseau, sept véhicules dont trois haut de gamme, deux millions d'euros sur des comptes bancaires et 470.000 euros en numéraire", a détaillé la gendarmerie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.