×
5 484
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
25 oct. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après une année de blues, les millionnaires russes retrouvent l'appétit

Par
AFP
Publié le
25 oct. 2010

MOSCOU, 23 oct 2010 (AFP) - Rouslan Bekirov vend des Porsche à Moscou et se réjouit que les riches russes retrouvent le goût d'acheter après une année de crise. Comme lui, les marchands de luxe à la Foire des millionnaires qui s'est ouverte vendredi 22 octobre soir à Moscou voient leurs affaires rebondir.


Defilé de lingerie pendant la Foire des millionnaires à Moscou, le 22 octobre 2010 - Photo: AFP

A peine entré au Manège, un bâtiment historique du XIXe siècle situé tout près du Kremlin, on est dans l'ambiance: champagne, strass, bijoux précieux et un hélicoptère à 600.000 dollars pour les amateurs de vols individuels.

"On ne vend pas seulement les appareils mais on forme les gens au pilotage", explique Mikhaïl Iouchkov, directeur général de la société russe Aviamarket.

Celle-ci organise un "voyage unique" Los Angeles-Moscou en hélicoptère piloté par un professionnel avec de nombreuses escales sur cet itinéraire de 16.000 km. "Vous achetez l'appareil et on s'occupe du reste", dit-il.

Cette année, Aviamarket a déjà vendu une vingtaine d'appareils. "On sent la reprise, c'est plus facile qu'en 2009", année noire pour la Russie durement touchée par la crise financière. Et en 2011, "ce sera encore meilleur", dit-il.

Même son de cloche au stand de pianos. "L'an passé c'était dur, mais maintenant ça va mieux", confie la responsable de Forte et Piano, Irina Davydovna, en parlant des ventes de ces instruments de luxe.

Un piano transparent serti de laiton est vendu 110.000 euros, mais le plus cher peut monter jusqu'à 200.000 euros, observe-t-elle.

Parmi les nouveautés de la foire qui a lieu jusqu'à dimanche, on trouve "la Rolls de l'abri": une structure transparente qui sert à recouvrir une piscine extérieure, à faire une véranda ou à stationner une voiture, explique le PDG de la société française Bailly Prestige Abris, Jean-Paul Bailly.

Particularité de l'abri: il est fabriqué avec du polycarbonate incassable et des poutres en bois sculpté, décorées avec des bijoux au goût de l'acheteur, ajoute M. Bailly. "Nous sommes le seul fabricant au monde de ce type de produit" vendu à 2.000 euros le mètres carrés, dit-il.

Autre nouveauté, une cabine chauffante transparente à l'allure de sauna individuel, alimentée à l'électricité par des lampes chauffantes rouges et dotée d'un aromatiseur. Prix: 15.000 euros et 4.000 de plus pour le modèle aux siège et poignées plaqué or.

"La température peut monter jusqu'à 70 degrés mais on recommande autour de 40 degrés pour le bien du corps", explique Natalia Azarova, responsable de la filiale russe de la société autrichienne "b intense".

Comme chaque année, les voitures de luxe font recette auprès des visiteurs friands de photos à bord de décapotables au côté de jeune hôtesses, sur fond de musique bruyante provenant de l'orchestre sur la scène au fond de la salle.

Porsche retrouve le succès après 2009, "l'année la plus dure de l'histoire", dit Rouslan Bekirov. Les ventes des filiales moscovites du célèbre constructeur allemand sont florissantes cette année, constate-t-il.

"Beaucoup de nos clients sont dans le classement de Forbes", magazine américain qui établit chaque année la liste des plus fortunés de la planète, ajoute-t-il.

Pour les ventes de l'année à venir, M. Bekirov est très optimiste, tout comme Anton Goussev, au stand de manteaux de fourrures pour femmes, allant de 1.500 à 83.000 euros pièce.

"Mais on ne retrouvera plus le niveau de 2008" en termes de gains, période faste qui a précédé la crise économique, prédit M. Goussev.

Depuis deux ans, la Foire des millionnaires se déroule dans un bâtiment beaucoup moins spacieux que l'immense centre d'exposition Crocus-expo où elle était organisée avant. Et les grandes marques automobiles prestigieuses comme Rolls Royce et Bentley, ainsi que les yachts, symboles du luxe, sont absents.

Par Benoît FINCK

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.