×

Après une baisse de 43% de ses ventes au premier trimestre, PVH prévient que le pire reste à venir

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
12 juin 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

PVH Corp, le propriétaire de Tommy Hilfiger et Calvin Klein, a annoncé jeudi une baisse de 43% de ses ventes au premier trimestre, tout en prévenant que l'impact du coronavirus sera probablement encore pire sur le trimestre en cours. 


Le chiffre d'affaires deTommy Hilfiger a connu un déclin de 39% au premier trimestre - Instagram: @tommyhilfiger


Au cours du premier trimestre de son exercice, qui a pris fin le 3 mai 2020, la société new-yorkaise a enregistré un chiffre d'affaires de 1,34 milliard de dollars (1,18 milliard d'euros), bien en-deçà des 2,36 milliards de dollars (2,08 milliards d'euros) engrangés à la même période de l'exercice précédent.

La marque Tommy Hilfiger a enregistré une baisse de 39% de son chiffre d'affaires : - 51% en Amérique du Nord et - 32% à l'échelle internationale. Chez Calvin Klein, le chiffre d'affaires a chuté de 46%, combinaison d'une baisse de 54% en Amérique du Nord et de 40% au niveau international.

Le segment des marques les plus anciennes du groupe PVH a lui aussi enregistré une baisse de 47% de ses revenus.   

À l'instar de nombreuses entreprises durant la crise sanitaire, le circuit e-commerce de PVH a connu une forte croissance (+ 47%) de son chiffre d'affaires, ce qui a partiellement compensé les baisses observées dans les autres circuits de distribution du groupe, qui a fermé ses magasins pendant six semaines en moyenne au cours du trimestre.

La perte nette trimestrielle de PVH a atteint 1,10 milliard de dollars (0,97 milliard d'euros), soit 15,37 dollars par action diluée, contre un bénéfice net de 81,6 millions de dollars, ou 1,08 dollar par action diluée, pour la même période en 2019.

"Si nos résultats du premier trimestre ont été fortement affectés par la pandémie, nous avons pu rouvrir la majorité de nos magasins au cours du mois dernier", explique le PDG de PVH, Emanuel Chirico, dans un communiqué de presse. "Tout au long de nos presque 140 ans d'histoire, nous avons relevé avec succès de nombreux défis économiques et géopolitiques, et je suis convaincu que nous sommes capables de traverser cette crise".

La société espère que 85% de ses magasins auront rouvert d'ici la mi-juin, et précise que — bien que les ventes du deuxième trimestre soient actuellement inférieures d'environ 25% à la normale au niveau mondial — la fréquentation et les tendances des ventes "s'améliorent chaque semaine".

Malgré ces éléments encourageants, PVH concède que "la pandémie aura encore un impact significatif sur les résultats du deuxième trimestre et de l'ensemble de l'exercice 2020", et indique même que "la baisse des revenus au deuxième trimestre sera plus prononcée qu'au premier trimestre". Le groupe américain n'a pas fourni de détails plus précis concernant ses perspectives financières pour le deuxième trimestre ou l'ensemble de l'exercice fiscal 2020.

Pour surmonter la crise liée à la pandémie de Covid-19, PVH a mis en oeuvre un certain nombre de mesures de réduction des coûts au cours des dernières semaines : congés, gel des embauches, réduction des salaires et des horaires de travail. Par ailleurs, le groupe a supprimé ou réduit toute une série de dépenses de fonctionnement discrétionnaires et variables, notamment les frais de marketing, de déplacement, de services de conseil, de création et de design.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com