×
Publicités
Publié le
10 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Armor-Lux ouvre sa première boutique à Tokyo

Publié le
10 mai 2022

Le label français Armor-lux a ouvert sa première boutique à Tokyo, le 16 avril, dans le quartier de Nakameguro. Ce projet a été mis en place avec le partenaire distributeur Lea Mills Agency, qui est l’importateur de la marque au Japon.


Boutique Armor-Lux Nakameguro - Armor-Lux


La boutique s'étend sur 160 mètres carrés et se divise en trois parties : un espace dédié à l’achat de vêtements, un café qui propose des spécialités bretonnes et une librairie à laquelle s’ajoute une galerie d’exposition. Plus qu'une simple présentation des collections, le projet a pour objectif de montrer aux Japonais où se situe la Bretagne et de partager la culture de la région, à travers l’art, la musique et la nourriture.

Actuellement, se déroule l’exposition du photographe japonais, Kazuyasu Mori, sur les paysages capturés dans l’Hexagone.


Librairie - Armor-Lux


En ce qui concerne la conception architecturale du magasin, elle est assurée par Daikei Mills, qui s’inspire fortement de plusieurs villes bretonnes. "En Bretagne, la lumière est très spécifique. Les couleurs principales sont le gris et le bleu. La couleur bleue de la mer varie en fonction des saisons. En été, elle est azur tandis qu’en hiver, elle paraît sombre. Ce sont ces ambiances que nous avons cherchées à retranscrire dans la boutique", souligne le directeur des exports, Marco Petrucci.

Ce dernier, qui dispose également d'un showroom situé à Aoyama pour accueillir ses clients sur rendez-vous, explique d’ailleurs que les Japonais recherchent avant tout la qualité. Armor Lux propose ainsi une fabrication entièrement française. "Les Japonais privilégient le savoir-faire français. L’origine du produit est très importante pour eux. C’est pourquoi la marinière est un must-have dans leur garde-robe", a-t-il ajouté.

Un dialogue entre les deux cultures



Depuis très longtemps, le marché japonais s’est emparé de la marinière dans toutes ses déclinaisons. Le savoir-faire et la certification "Made in France" sont des critères essentiels dans le processus d'achat du consommateur japonais. Face à ces attentes, la marque emploie une stratégie spécifique et propose une fabrication entièrement française dédiée exclusivement au marché japonais.

Dans cette nouvelle boutique, elle propose également à sa clientèle japonaise une collection capsule, en collaboration avec le styliste Kazuyasu Mori. Cette édition spéciale comprend une ligne de cinq pièces qui s’inspire du vrai code de la marinière, avec tous ses détails techniques. Ce dernier a une vision propre à lui de la nature, de la mer et de la pureté. Cette collaboration a été proposée par Lea Mills Agency et Armor-Lux aimerait poursuivre ce projet avec l’artiste.


Armor-Lux


L’enseigne propose aussi une collection pour femmes et pour hommes, composée d’une dizaine de modèles entre cinq et sept couleurs. Les prix varient entre 90 euros pour un tee-shirt à 120 euros pour une robe.

Alors que la situation sanitaire a restreint les échanges entre les deux pays, Armor-Lux ne semble pas avoir été impacté par la crise (hormis pour les coûts de transports qui s’élèvent). La fabrication est 100% française pour la boutique. De fait, le label ne dépend pas de partenaires étrangers et garde la main sur la gestion de sa production. En effet, les produits partent directement de France ce qui permet à l’enseigne d’être réactive sur le service de livraison.

Fondée en 1938, la marque de chemises bretonnes détient 90 boutiques en France. En 2021, Armor-Lux réalise un chiffre d'affaires de plus de 100 millions d'euros.

Son histoire a démarré il y a 80 ans, lorsqu’elle a commencé à produire des chemises bretonnes adoptées par la marine marchande française. Le label a rapidement séduit certaines entreprises publiques, telles que la SNCF ou la Poste.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com