×
Publicités

Atelier Paulin va inaugurer une boutique new-yorkaise

Publié le
today 29 oct. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A la fin du mois de novembre, presque un an jour pour jour après l’ouverture de sa première boutique située rue Richelieu à Paris, Atelier Paulin inaugurera son second point de vente et s’installera de l’autre côté de l’Atlantique. La griffe de bijoux réalisés à la main à partir de fil de métal précieux investira ainsi le numéro 23 de la 8e avenue, au cœur de West Village, à New York.


Collaboration entre Bonton et Atelier Paulin - DR


Dans cet écrin de 40 mètres carrés, les clients pourront personnaliser leur bijou (bracelets, bagues, boucles d’oreilles et pendentifs) de la lettre ou du mot qu'ils souhaitent et le voir prendre vie sous les doigts d’un artisan formé par Atelier Paulin en France. « Depuis la création d’Atelier Paulin il y a quatre ans, nous avons formé 22 artisans et une dizaine d’entre eux travaillent aujourd’hui dans nos corners à l’étranger », explique Anne-Sophie Baillet, qui a officié comme attachée de presse dans des maisons de couture puis dans l’événementiel avant de lancer Atelier Paulin en 2014 avec Mathias Lavaux, spécialiste du financement participatif dans le cinéma.

Quatre ans après son lancement, la griffe Atelier Paulin est désormais présente dans 160 points de vente. Un réseau qui ne cesse de s’accroître puisque la marque s’apprête à ouvrir cinq corners permanents à l’international, notamment  chez Selfridges à Londres, La Rinascente à Milan ou DFS à Macao. « Nous avons créé un concept clef en main. Un atelier mobile qui possède un display pour présenter nos collections et un atelier pour permettre à l’artisan de personnaliser les bijoux. Le tout prend deux mètres carrés. A l’heure où tout le monde recherche la rentabilité au mètre carré, notre concept séduit », détaille Anne-Sophie Baillet.

Les marques sont également séduites par ce concept de personnalisation aux accents artisanaux. Atelier Paulin a ainsi créé une ligne de bijoux maman-enfant pour Bonton et a même développé pour Nike un bijou de lacets. L’équipementier américain et Atelier Paulin travaillent d'ailleurs en ce moment à un atelier itinérant destiné aux « Nike Labs », au sein desquels les clients pourront acheter et personnaliser ce bijou.


Collier de la collection joaillerie d'Atelier Paulin - DR


Du côté de l’offre, Atelier Paulin, qui propose aussi des collections de bijoux intemporels comme ses bracelets ornés des mots « love », « amour » ou encore « happy » (à partir de 140 euros en fil d’argentium), vient de lancer sa ligne de joaillerie où les bijoux se parent entre autres de pierres précieuse et semi-précieuses. Déjà présente avec un corner au Bon Marché, Atelier Paulin ouvrira en novembre un second corner dédié à sa joaillerie au sein du grand magasin parisien.

Entièrement autofinancée et rentable depuis ses débuts, Atelier Paulin ne communique pas son chiffre d’affaires, mais revendique une croissance annuelle oscillant de 30 à 40 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com