×
Publicités
Publié le
12 déc. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Atelier Tuffery, fabricant français de jeans de père en fils

Publié le
12 déc. 2017

Mi-novembre rue du Vertbois dans le Marais, Atelier Tuffery a fait partie des heureux élus de la Denim Pop Up Street, un espace éphémère célébrant la culture denim orchestré par le salon Denim Première Vision. Cette marque a des origines qui remontent à 1892 à Florac, au cœur des Cévennes. Produisant à une échelle artisanale, elle a du mal à répondre à une demande croissante. De quoi faire pâlir de jalousie les faiseurs de storytelling.


Les ventes sont quasi-paritaires : 51% pour l'homme, 49% pour la femme - DR


Aujourd’hui, c’est Julien Tuffery, arrière-petit-fils du fondateur de cet atelier de confection lozérien, qui a pris les rênes de l’entreprise avec son épouse Myriam. Après avoir été tous deux ingénieurs dans de grandes entreprises, le couple de trentenaires a succombé à la passion du denim made in France et aux perspectives qu’il offre.

Les archives ne manquent pas d’anecdotes. A la grande époque, dans les années 1960, la marque s’appelait Tuff’s et l’atelier fabriquait pour des griffes telles que Rica Lewis ou Le Taureau. Dynamique, le couple de dirigeants multiplie les initiatives pour faire connaître et reconnaître le savoir-faire maison. La marque a obtenu le label EPV, Entreprise du Patrimoine Vivant, début novembre. Elle a également dévoilé son nouveau site internet à ce moment-là.

Atelier Tuffery propose quatre coupes de jeans dans six toiles différentes pour homme et quatre coupes dans sept toiles pour femme. La collection comprend également des chemises et des jupes. Les tissus viennent de France, d’Italie et d’Espagne. Les ventes sont quasiment paritaires, puisque le chiffre d’affaires se répartit entre 51% pour les jeans homme et 49% pour les jeans femme. Près de 90% des ventes se font sur le site internet de la marque, le reste s’effectuant dans des ventes temporaires et à l’atelier.


Silhouette féminine made in Florac - DR


Julien et Myriam Tuffery tiennent aussi à faire tomber le mythe du coût élevé d’un vêtement fabriqué en France. En effet, les prix de leurs jeans démarrent à 99 euros et les principales références voient leur prix s’échelonner jusqu’à 129 euros. D’autres jeans plus haut de gamme dans des toiles rares et des finitions dignes des plus grandes maisons peuvent atteindre 290 euros.

Fin novembre, l’équipe a emménagé dans un nouvel atelier. « Nous produisions 6 000 jeans par an jusque-là mais grâce à cet atelier, nous aurons la capacité d’en produire annuellement 45 000. Il est tout vitré. Nous l’avons pensé pour l’équipe mais aussi pour qu’il puisse être visité. Le week-end, les clients peuvent venir pour personnaliser leurs jeans », explique Julien Tuffery. Coût de l’investissement : 800 000 euros.

La petite marque familiale fait rêver les amateurs de denim, en particulier les Japonais. « Grâce à internet, nous ne sommes plus isolés en étant à Florac. Avec le nouvel atelier, nous passons un cap mais nous n’avons pas l’ambition de devenir des géants. Nous tenons à maîtriser notre production et donc notre qualité de A à Z », précise Julien Tuffery. Prochaine étape : la marque souhaite ouvrir une boutique à Paris en nom propre ou avec un partenaire à la fin de l’année prochaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com