×
6 765
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Ateliers de Saint Martin d’Hères: lancement en 2014

Publié le
today 13 janv. 2012
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Apsys vient de recevoir le feu vert de la CDAC (Commission Départementale d’Aménagement Commercial) pour Les Ateliers, site commercial de 24 000 m² qui prendra place dans l’agglomération de Grenoble. Un ensemble qui comprendra 9 moyennes surfaces et 80 magasins. Les travaux démarreront au deuxième semestre 2012 pour s’achever deux ans plus tard.



Lancée au printemps dernier, la commercialisation avait été suspendue en attendant une nouvelle validation du projet. Elle est finalement relancée au début de cette année. Pour l’heure, 15 à 20% des espaces auraient déjà trouvé preneur. Une satisfaction pour le promoteur-gestionnaire, Apsys, qui se retrouve à Saint Martin d’Hères en terrain connu. "L’une de nos spécialités est la redynamisation de centre-ville", explique Marc Wainberg, directeur commercial d’Apsys. "Or, le centre prend place sur une friche située à l’intersection de la zone universitaire (la 3ème de France, ndlr) et de la ville. C’est donc toute une place de centre-ville que nous nous voyons confier".

Quelque 170 millions d’euros sont nécessaires à l’aménagement du site. L’objectif est en effet de reconstruire les vieux bâtiments industriels présents afin d’assurer la cohérence architecturale avec les environs. Le centre devrait au final employer quelque 500 personnes, et toucher une zone de chalandise de 515 000 riverains. Les Ateliers profiteront notamment de la présence de quatre lignes de bus et de deux lignes de tramway dans son voisinage direct.

"Nous visons une offre moyen de gamme", annonce Marc Wainberg, soulignant que Grenoble est déjà suffisamment pourvue sur le haut de gamme. "Il y aura beaucoup de loisirs et de restauration", explique-t-il, "ainsi qu’un pôle textile assez puissant". Mais le responsable d’Apsys prévient: il n’est pas question de déstabiliser le commerce de centre-ville en y "débauchant" des enseignes, même si le centre sera à l’évidence une alternative, aussi bien pour les acheteurs que pour les marques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com