×
5 664
Fashion Jobs
ISABEL MARANT
Acheteur/se Production
CDI · PARIS
KIABI
Directeur IT & Projets Digitaux (H/F) - CDI
CDI · HEM
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CITY ONE
Contrôleur de Gestion Junior H/F (Aéroport Roissy Cdg)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
CONFIDENTIEL
Responsable Reseau
CDI · PARIS
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
GÉMO
Chef de Produit Vêtement Gémo H/F
CDI · MONTREVAULT-SUR-ÈVRE
ETAM
Chef de Produit/Acheteur Senior Maille H/F
CDI · CLICHY
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
Publicités
Par
AFP
Publié le
21 janv. 2011
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au coeur des Landes, Pyrenex regagne le sommet du marché des doudounes

Par
AFP
Publié le
21 janv. 2011

SAINT-SEVER (Landes), 21 jan 2011 (AFP) - Depuis plus de 150 ans, l'entreprise Pyrenex, située à Saint-Sever, au coeur de l'élevage des canards landais, commercialise leur plumage dans le monde entier et la société familiale est en train de reconquérir le marché des doudounes.

Chaque année, plus de 4.000 tonnes de plumes brutes, dont 90% de canard, sont collectées à travers tous les abattoirs du grand ouest de la France, du sud de la Bretagne jusqu'au Tarn afin d'être nettoyées, séchées puis triées dans l'usine landaise.

Pyrenex
Pyrenex Collection Premium 2010/2011

Une fois traités, ces plumes, plumettes et duvets, à la fois chauds et légers, sont revendus, essentiellement en l'Allemagne et dans les pays scandinaves, qui constituent le premier marché à l'export, devant les Etats-Unis et l'Asie.

"En général, l'offre est inférieure à la demande", reconnaît Edouard Crabos qui dirige depuis 2004 cette usine de 125 salariés. Pour satisfaire ses clients, la société, leader en Europe, achète environ un tiers de toutes les plumes produites en France et va jusqu'en Bulgarie, Hongrie et Pologne pour trouver des plumes d'oies.

Les Chinois sont également de gros producteurs de plumes, mais les dirigeants de Pyrenex estiment que leur canard ne se compare pas avec l'Européen. "Un canard chez nous vit en moyenne 14 semaines, dont 12 en liberté alors que chez eux leur durée de vie est de 7 à 8 semaines ce qui ne leur permet pas de développer le même plumage", souligne M. Crabos.

C'est cependant avec la commercialisation de produits finis que Pyrenex réalise l'essentiel (60%) de son chiffre d'affaires (22 millions d'euros en 2010).

Des centaines de milliers d'oreillers, couettes et sacs de couchage sont produits depuis 1960 au sein de l'usine landaise. "Nous fabriquons des articles de literie pour notre propre marque, mais aussi pour de grandes marques spécialisées dans le linge de maison et la grande distribution", explique Laetitia Gastellier, directrice marketing.

Sa dernière révolution, l'entreprise familiale l'a accomplie en 2009. A l'occasion de son 150ème anniversaire et pour revenir sur le devant de la scène, elle donne carte blanche au couturier Alexis Mabille pour relancer sa marque de doudounes.

"Nous avions commencé à fabriquer des anoraks en 1970 et dans les années 80, ils étaient très tendance, mais peu à peu le textile et le polaire sont arrivés et la mode a changé", explique le PDG.

En 2009, la production de doudounes était tombée à environ 5.000 pièces par an, vendues essentiellement sur le marché japonais.

"On a senti que le synthétique laissait place au naturel et on donc a décidé de remettre au goût du jour nos produits", raconte la directrice de marketing.

Deux lignes sont créées, une première "vintage", sorte de réédition des modèles qui ont fait le succès de la marque dans les années 80, et une "premium", plus haut de gamme et dans laquelle le couturier exprime davantage sa créativité.

Très vite, les 15-35 ans se montrent friands des doudounes vintage, au look suranné et au logo très années 80. De son côté, la collection premium, vendue dans les plus prestigieuses enseignes des capitales et portée par quelques actrices connues, séduit chaque année une clientèle plus nombreuse.

"Nous sommes à 30.000 pièces vendues cette année" se félicite Mme Gastellier.

Dans l'entreprise, cette aventure redonne un nouveau souffle aux employés comme Marie-Claude Cretel, qui "espère que cela va continuer". "C'est très motivant et je suis très fière de voir des gens porter nos doudounes dans la rue", se félicite cette couturière. Par Julie FRAYSSE>

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.