×
5 872
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Recruitment Officer, Luxury Retail
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
23 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au Louvre des antiquaires, le luxe remplacera les antiquités à l'horizon 2020

Par
AFP
Publié le
23 juil. 2015

Le Louvre des antiquaires, déserté par ces derniers au fil des années, se transformera à l'horizon 2020 pour accueillir des boutiques de luxe, un projet de longue haleine pour son propriétaire, la foncière SFL, qui nécessite de négocier le départ d'une poignée de récalcitrants.


Louvre des Antiquaires


La Société foncière lyonnaise (SFL) a fait le point sur son projet pour cet immeuble emblématique, situé au coeur de la capitale, entre le Palais Royal et le musée du Louvre, jeudi, lors de la présentation de ses résultats semestriels aux analystes et à la presse.

Après avoir abrité 240 antiquaires dans les années 1990, le site s'est peu à peu vidé, pour ne plus compter que neuf commerçants, dont sept antiquaires. « Le concept de centre commercial accueillant des antiquités a vieilli », estime-t-on chez SFL.

Ces dernières années, des travaux de rénovation lourde ont déjà été menés aux étages de l'immeuble, où quelque 28.000 m² de bureaux ont fait l'objet d'un désamiantage avant d'être remis à neuf.

« SFL travaille désormais à un projet de réhabilitation » des 15.000 m² restants, voués à accueillir des boutiques d'enseignes internationales (mode, luxe, équipement de la personne) de différentes tailles, a expliqué Dimitri Boulte, directeur général délégué de SFL. La façade ne sera « quasiment pas touchée », assure-t-on chez SFL, qui prévoit des accès aux boutiques par les rues adjacentes.

La foncière, qui prévoit d'investir 100 millions d'euros, a obtenu fin 2014 auprès de la commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) l'autorisation d'installer des commerces en lieu et place des galeries d'antiquaires.

Cette autorisation n'ayant pas fait l'objet de recours, « elle est devenue définitive », a précisé Dimitri Boulte. « Nous sommes très en amont (dans ce projet), nous travaillons aujourd'hui sur le permis de construire. Il s'agit d'une opération à cinq ans », a-t-il estimé.

Car les travaux ne pourront débuter que lorsque les derniers occupants auront quitté les lieux, ce qui nécessite d'aboutir à un compromis, en particulier avec ceux dont les baux n'arrivent pas encore à échéance. « Ils sont peu nombreux, mais cela reste du cas par cas », a affirmé Dimitri Boulte, évoquant les délicates négociations menées par SFL avec cette poignée de locataires, qui devront être indemnisés.

La foncière voit « un gisement de valeur » dans cet emplacement « stratégique », à proximité de « la Samaritaine, dont les travaux vont bientôt débuter, d'un Forum des Halles en pleine recomposition et d'un musée du Louvre qui accueille dix millions de visiteurs par an », a résumé son directeur général délégué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.