×
5 796
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Analyst H/F
CDI · PARIS
TEXEUROP
Acheteur(se) / Chargé(e)e de Portefeuilles Clients
CDI · WAMBRECHIES
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Recrutement et Mobilité Fonctions Support H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Directeur Régional Citadium H/F
CDI · PARIS
DIRAMODE PIMKIE
Juriste Droit Des Affaires H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
DIRAMODE PIMKIE
Juriste Droit Des Affaires H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Marseille (13) H/F
CDI · MARSEILLE
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Marseille (13) H/F
CDI · MARSEILLE
ROUGEGORGE LINGERIE
Gestionnaire Acheteur(Euse) H/F
CDI · WASQUEHAL
JD SPORTS
Responsable Marketing Senior H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Coordination Visual Merchandising France et International f/h
CDI · PARIS
LOUISE MISHA
Gestionnaire de Production
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Directeur Regional - Region Centre (H/F)
CDI · CLERMONT-FERRAND
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Regional - Est H/F
CDI · NANCY
CHLOE STORA
Responsable Marketing Digital / Communication
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Contrôleur de Gestion Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
NATALYS
Acheteur(Euse) H/F
CDI · MONTREUIL
SWAROVSKI
CDI - Responsable Marketing France B2B (H/F) - Paris
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · DIJON
CAMAÏEU
Juriste Immobilier H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES FEMME
Chef de Projet Moa Supply Chain - H/F
CDI · PANTIN
BONPOINT
Chef de Produit Développement Soin f/h
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au Royaume-Uni, les ventes d'habillement se sont effondrées en un an

Par
AFP
Publié le
26 mars 2021

Les ventes au détail ont légèrement rebondi en février comparé à janvier au Royaume-Uni, les Britanniques s'étant notamment précipités vers les articles pour le jardin en prévision du déconfinement, mais les achats de vêtements restent déprimés comparé à un an plus tôt.


Un magasin Topshop. L'enseigne britannique, dans la tourmente, a été reprise récemment par l'e-commerçant Asos. - Topshop


Les ventes au détail ont progressé de 2,1% en volume sur un mois, aidées par les grands magasins qui ont maintenu une partie de leurs rayons ouverts pour des biens considérés comme essentiels, à savoir de l'alimentation ou des équipements pour la maison, explique l'Office national de statistiques vendredi.

En janvier, les ventes au détail avaient chuté de 8,2% à cause de la mise en place d'un confinement strict avec la fermeture des écoles.

L'ONS observe une ruée vers les articles de bricolage et pour le jardin "en préparation de la levée à venir des restrictions, particulièrement pour pouvoir recevoir des amis et de la famille dans des jardins privés quand le temps s'améliorera".

"Beaucoup de foyers ont accumulé des économies pendant la pandémie, et cela pourrait être le début d'un vent de dépenses dans la vie sociale après tant de temps passé à l'intérieur", remarque Susannah Streeter, analyste de Hargreaves Lansdown.

En revanche, les ventes de vêtements en volume ont plongé: -50,4% comparé à février 2020, juste avant le premier confinement et le plein choc de la pandémie, les consommateurs rechignant à acquérir de nouvelles tenues pour rester chez eux.

Signe de la crise du secteur, le prix des vêtements et des chaussures a enregistré sur les douze mois finis en février 2021 une chute de 5,6%, la pire depuis 2009. "Acheter des vêtements n'est plus à la mode" constate Susannah Streeter.

A cause du confinement toujours en vigueur et des restrictions de déplacement, les ventes de voitures ont aussi subi un plongeon de 26,5% sur un an.

Quant aux ventes en ligne, leur part a atteint un record en février à 36,1% du total à cause du confinement, et comparé à 20,0% un an plus tôt.


Londres, 26 mars 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.