×
Publicités
Publié le
7 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Augustinus Bader, spécialiste de la régénération cellulaire, s'implante aux Galeries Lafayette Haussmann

Publié le
7 oct. 2021

Depuis quelques semaines, la cosmétique haut de gamme signée Augustinus Bader s’épanouit sous la coupole des Galeries Lafayette Haussmann, dans un corner de près de 10 mètres carrés. La griffe, qui en France compte déjà une boutique à Paris, du côté du Palais Royal, et qu’on retrouve notamment chez Oh My Cream !, s’offre ici une nouvelle visibilité. Car en seulement trois ans d’existence, Augustinus Baber a bénéficié d’un bouche-à-oreille très favorable et s'est fait une place dans le cercle très fermé de la cosmétique ultra-luxe, portée notamment par des marques comme La Prairie ou La Mer. Son credo? La régénération cellulaire.


Le corner Augustinus Bader - DR


Grand spécialiste des cellules souches, le professeur d’origine allemande Augustinus Baber a d'abord mis au point en 2008 un gel réparateur activant l'auto-guérison de la peau brûlée au troisième degré, évitant ainsi la chirurgie et les greffes.

La marque de cosmétiques portant son nom est née dix ans plus tard, lorsque le professeur Bader rencontre Charles Rosier, un financier français spécialiste des biotechnologies. Ensemble ils échangent sur la façon de financer les travaux scientifiques afin de rendre accessible les innovations d’Augustinus Bader dans le monde entier.

Charles Rosier demande alors à Augustinus Bader s’il peut mettre ses connaissances de la réparation cutanée au service de la beauté en créant une crème anti-âge dont une partie des profits permettraient de soutenir les recherches de ce dernier. C’est ainsi que sont nées en 2018 les deux premières crèmes signées Augustinus Bader, la crème anti-âge légère et la crème anti-âge riche (150 euros les 30 ml). Deux produits multirécompensés, enrichis en TFC8 (Trigger Factor Complex) une formule qui reste bien gardée mais qui favoriserait le processus naturel de régénération cellulaire.

Selon les estimations de la presse, Augustinus Bader aurait vu son chiffre d’affaires passer de 7 millions de dollars en 2018 à 70 millions en 2020 (60,5 millions d'euros) et ce alors que la marque propose encore une gamme de produits assez courte.

Selon le journal The Irish Times, l’actrice Melanie Griffith aurait même investi dans la société spécialiste de la régénération cellulaire qui pourrait bien renforcer son succès avec le lancement en novembre dernier de sa première ligne capillaire.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com