×

Aux Etats-Unis, Lacoste enregistre le départ de Joëlle Grunberg

Publié le
21 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En sept années chez Lacoste, Joëlle Grunberg a connu les grandes transformations de la marque française acquise par le groupe suisse Maus en 2012.


Joëlle Grunberg rallie Sperry - Sperry


Après avoir piloté la France pendant deux ans, la dirigeante, qui a par le passé été à la tête du volet joaillerie des Galeries Lafayette mais aussi lancé le concept Celio Club, ralliait les Etats-Unis en 2015.

Elle devenait alors présidente du Crocodile pour l’Amérique du Nord et l’Amérique centrale. Et a donc participé à l’impressionnante croissance de Lacoste des dernières années qui a vu la marque dirigée par Thierry Guibert franchir le cap des deux milliards d’euros de chiffre d’affaires. Une montée en puissance qui est notamment passée par le marché américain. Pour l'heure, Lacoste n'a pas donné le nom de son successeur.

Joëlle Grunberg, qui depuis l’an dernier siège au conseil d’administration de la filiale américaine de la marque danoise de chaussures Ecco, relève aujourd’hui un nouveau challenge. Elle rejoint le groupe américain spécialiste de la chaussure Wolverine Worldwide pour prendre la présidence globale de la marque Sperry. Elle relaie à ce poste Tom Kennedy qui devient président en charge de l’ensemble des marques du groupe au niveau mondial.

Sperry, fondée en 1935 aux Etats-Unis, est identifiée pour sa chaussure de bateau élégante. C’est l’une des marques du groupe américain Wolverine Worldwide, qui possède aussi Merrell ou Saucony et qui table, pour son exercice 2019 dont les résultats seront présentés le 25 février, sur un chiffre d’affaires global de 2,28 milliards d’euros.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com