×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 oct. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Aux Etats-Unis, Ulta Beauty veut investir dans la logistique et le digital

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 oct. 2021

Le distributeur de cosmétiques Ulta Beauty, Inc. est basé à Bolingbrook, dans l’Illinois aux Etats-Unis. Mardi, au cours d’un point virtuel avec ses investisseurs, il a dévoilé ses projets à moyen terme, qui passent par des investissements visant à améliorer la logistique et les capacités de traitement des commandes. Les prévisions de résultats, cependant, ont déçu les actionnaires.


Ulta Beauty a déçu ses investisseurs avec les prévisions financières pour 2022 à 2024 publiées mardi - Instagram: @ultabeauty


D’après la société, le taux de croissance annuel composé de ses ventes nettes devrait se situer entre 5 % et 7% pour la période allant de 2022 à 2024, tandis que les ventes comparables devraient gagner 3% à 5% par an. Les bénéfices dilués par action, eux, devraient être en croissance d’un peu plus de 10% sur la période.
 
Comme le rapporte CNBC, les actions d’Ulta ont perdu plus de 10% mardi, suite à l’annonce de ces prévisions financières décevantes. Les investisseurs s’attendaient à plus d’optimisme, étant donné que la demande pour les produits de beauté est à nouveau en croissance maintenant que les clientes reprennent une vie sociale.

Les projets futurs d’Ulta passent par le développement de l’omnicanal, le lancement de projets communautaires et l’amélioration de son impact environnemental et social. Le distributeur possède déjà plus de 1.300 boutiques dans une cinquantaine de pays, et s’est fixé l’objectif d’ouvrir 50 nouveaux points de vente par an au cours des années à venir.
 
L’entreprise veut aussi être en mesure de proposer la livraison le même jour pour les commandes passées en ligne sur certains marchés. Elle va lancer le projet "Beauty to Go", permettant aux clientes d’acheter en ligne et de récupérer leurs commandes en boutique sous deux heures.
 
Enfin, Ulta planche sur des partenariats avec Google et la société d’intelligence artificielle spécialisée dans le retail Adeptmind. La collaboration d’Ulta avec Google portera sur le développement de l’outil d’essayage virtuel de maquillage Ulta Beauty GlamLab Virtual avec certaines marques via Google Search et YouTube, tandis que l’association avec Adeptmind donnera lieu au développement d’un nouveau moteur de recherche personnalisé pour sa boutique en ligne.
 
L’entreprise va consacrer 20 millions de dollars à un fonds dédié à l’innovation digitale, qui visera la création de liens avec des entrepreneurs de l’industrie de la beauté et des spécialistes de l’innovation.
 
"Nous sommes optimistes concernant les opportunités qui nous attendent. Le succès des produits de beauté, notre business model consolidé, notre équipe de direction expérimentée et notre culture d’entreprise nous placent en bonne position pour apporter une valeur ajoutée à long terme à nos actionnaires", soutient le PDG d’Ultra Dave Kimbell dans un communiqué.
 
Ulta a réalisé un résultat net de 250,9 millions de dollars (215,46 millions d’euros) au deuxième trimestre clôturé le 31 juillet 2021, pour des ventes de 2 milliards de dollars (1,72 milliard d’euros).
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com