×
7 078
Fashion Jobs

Avec Givenchy Atelier, la griffe adapte sa couture au prêt-à-porter

Publié le
today 16 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Givenchy lance une collection de « prêt-à-couture ». Ce projet baptisé « Givenchy Atelier » est commercialisé du 15 octobre au 16 novembre dans un pop-up store aux Galeries Lafayette et une sélection de boutiques de la marque. Comme l’explique cette dernière dans un communiqué, il s’agit d’une capsule de pièces intemporelles, qui « transpose les techniques de la Haute Couture Givenchy pour une collection exclusive de prêt-à-porter conçue tout particulièrement pour une clientèle internationale ».
 

Givenchy Atelier met en avant le savoir-faire couture de la maison - Givenchy


Cette collection est composée d’une cinquantaine de pièces pour femme et homme, comprenant robes, costumes, pantalons, vestes, t-shirts, trench-coats et sweaters, ainsi que des accessoires, tels les sacs, dont le sac-à-dos décoré d’un maxi nœud présenté lors du défilé haute couture printemps-été 2019 proposé ici en nylon texturé et en taille réduite, et les chaussures avec des modèles habillés et des sneakers.

L’idée est de reprendre les codes de la haute couture de la griffe du groupe LVMH et de les traduire à travers une production industrielle classique de prêt-à-porter. La collection, confectionnée dans des usines en Europe, fait ainsi la part belle à la sobriété et à l’élégance instillée dès l’origine par le fondateur de la maison Hubert de Givenchy, avec une garde-robe chic déclinée en noir et blanc à travers des silhouettes à la fois classiques et contemporaines rehaussées ici et là par quelques brillances et discrets détails précieux.

La directrice artistique Clare Waight Keller taille avec précision et délicatesse ses vêtements dans des étoffes nobles. Un haut est ajusté à une veste aux épaules couvertes d’une cape, les pantalons étroits sont associés à des vestes croisées ou des blouses de dentelle diaphanes. Les robes cocktail sont légèrement évasées, tandis que pour le soir, elle propose une robe fourreau asymétrique en velours noir.

Les prix sont bien sûr bien inférieurs à ceux de la haute couture s’alignant à ceux de la ligne de prêt-à-porter de la maison avec un éventail allant de 350 à 4990 euros.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com