×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
13 oct. 2020
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Avec le Covid, les Européens se tournent davantage vers les commerces de proximité

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
13 oct. 2020

Avec la crise sanitaire, la petite épicerie du coin fait son grand retour. D'après une vaste étude publiée par Mastercard, trois Européens sur quatre préfèrent désormais faire leurs courses auprès des commerces de proximité. Les boulangers sont les premiers à en profiter. 




Epicerie, primeur, café, boulangerie... La crise sanitaire a fait redécouvrir aux Européens toutes ces petites adresses au détour d'une rue de quartier. 74% favorisent désormais les commerces de proximité pour faire leurs courses. La tendance est encore plus forte en France, avec un taux de consommateurs qui s'élève à 85%.

Depuis le confinement, 50% d'Européens pensent que ces enseignes sont pratiques et 42% de Français. Celles-ci permettent aussi d'éviter les files d'attente au supermarché (respectivement 40% et 29%). Et logiquement, en choisissant ces commerces, les déplacements sont limités (respectivement 31% et 56%). 

Mieux qu'une redécouverte, cette nouvelle habitude s'avère être un acte militant. 44% des Français veulent soutenir ces petits commerçants de quartier pour faire face économiquement à la situation. C'est le cas aussi de 50% d'Européens. 

Résultat, le réseau local des Européens est complètement redessiné. Ils désignent successivement l'école, le café et la boulangerie comme les trois piliers de leur vie de quartier. En France, c'est la boulangerie qui incarne le nouveau passage obligé, devant l'école et les commerces de proximité. 

Cette étude a été réalisée auprès de 13.000 personnes à travers 16 pays, interrogées en septembre 2020.

ETX Studio

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 AFP-Relaxnews.