×
Publié le
14 mai 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ba&sh lance son service de location avec Les Cachotières

Publié le
14 mai 2020

Ba&sh fait sa "rent-volution" (du verbe to rent : louer en anglais) ! La marque de mode, qui a clôturé l’année 2019 sur de très bons chiffres grâce à une croissance soutenue, poursuit les initiatives de transformation digitale avec l’arrivée de nouveaux services. Après un dispositif de seconde main, lancé avec Reflaunt et Arianee, place à la location de vêtements de fin de collection ou surplus de stocks en partenariat avec Les Cachotières.


Le site de location de vêtements de Ba&sh

 
Première marque de mode de son segment de marché à proposer un tel service, Ba&sh veut montrer son engagement envers un mode de consommation plus responsable. Quatre formules sont proposées via le nouveau site (rybc.ba-sh.com) : au choix la location d’une ou plusieurs pièces pour 4, 8 ou 12 jours au prix de 55 à 75 € par modèle pour 4 jours ; une silhouette entière pour 4, 8 ou 12 jours autour de 120 € en moyenne par jour ou encore l’essayage d’une ou plusieurs pièces avant une location à partir de 35 € par modèle.

D’autres fonctionnalités sont à venir, notamment celle d’acheter le vêtement après location. Après la France, le lancement européen du service est prévu en Angleterre, en Allemagne, en Espagne et en Belgique d’ici la fin de l’année.

"Notre développement sur ce segment, nous permettra de nous adresser à une clientèle engagée, plus large, souvent plus jeune, explique Pierre-Arnaud Grenade, Global CEO de Ba&sh. Il symbolise également notre volonté d’offrir des solutions et services innovants à notre communauté pour lui permettre de consommer différemment à nos côtés. Nous sommes fiers d’initier ce développement au côté d’une start-up française, Les Cachotières, qui dispose d’une véritable expertise sur ce marché."


Interface du site rybc.ba-sh.com


De fait, lancée en mars 2016 par Agathe Cuvelier, Les Cachotières sont devenues la plateforme de location de tenues chics qui s’inscrit dans une grande tendance sociétale : louer un vêtement plutôt que l’acheter. Au départ pensées pour les cérémonies et mariages avec une offre de robes habillées, les prestations du site se sont depuis étendues à tout types de tenues (pour le travail, les vacances, la grossesse et la maternité…).

Une constante : chaque pièce provient directement du dressing d’un particulier qui souhaite rentabiliser son achat sans s’occuper de rien. Un service qui connaît un véritable succès depuis son lancement puisque la start-up affichait fin 2019 un millier de clientes, un fichier de 1.200 propriétaires lui faisant confiance avec plus de 3 000 pièces à la location pour un chiffre d'affaires en constante progression. Ses points forts : une expertise dans le domaine de la location, de la logistique et de la technique. De fait, tout est centralisé dans un entrepôt dans le nord de la France.

"Un moyen simple pour nous assurer que les colis envoyés aux clientes sont impeccables, explique la fondatrice et dirigeante des Cachotières Agathe Cuvelier. Ainsi, nous pouvons assurer le pressing et les retouches à faire". Avec Ba&sh, Les Cachotières passent au niveau supérieure et appliquent sa méthode à des stocks neufs qu’on lui confie et qui suivent le même process de prestations.

D'ailleurs, après ce premier partenariat, la plateforme formalise une solution clé en main baptisée Les Cachotières For Brands. Grâce à celle-ci, les marques peuvent lancer très simplement leur propre site de location afin d'enrichir leur modèle de distribution.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com