×
Publicités
Publié le
4 janv. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Balmain confie les Amériques à Emily V. George

Publié le
4 janv. 2022

Après la nomination en novembre de Lily Liu comme présidente de la Grande Chine, Balmain annonce un nouveau recrutement stratégique. La maison de luxe parisienne a débauché chez Marc Jacobs sa nouvelle présidente pour les Amériques, en la personne d’Emily V. George, grande experte de cette région et du secteur du luxe. Comme pour la Chine, il s’agit d’un poste fraîchement créé par l’entreprise, qui souhaite accélérer sur ses marchés les plus importants, à savoir les Etats-Unis, son premier débouché, suivi par la Chine.


Emily V. George - Balmain


La manager officiait depuis dix-huit ans au sein de Marc Jacobs. Diplômée d’un MBA de l’Université de New York, elle a débuté comme acheteuse dans le magasin étendard d’Helmut Lang à New York, avant de rejoindre la marque new-yorkaise détenue par LVMH en 2003 en tant que responsable de compte (account executive) pour le prêt-à-porter féminin et masculin. Occupant différents postes à responsabilités, elle a gravi les échelons jusqu’à occuper la fonction de Senior vice-présidente en charge du commercial, des Amériques et des opérations pour les ventes mondiales (SVP Commercial, Americas and Global Sales Operations).
 
"Ces dernières années, Balmain a connu une croissance rapide dans les Amériques, avec plusieurs nouvelles ouvertures de boutiques aux États-Unis, qui sont devenus le marché le plus important de la maison. Nous avons connu notre plus forte croissance de ventes en ligne dans ce pays et notre activité retail américaine a enregistré une croissance à trois chiffres en 2021", déclare dans un communiqué le PDG, Jean-Jacques Guével.

C’est dire l’importance stratégique de cette région pour Balmain, qui compte pas moins de six boutiques aux Etats-Unis, notamment sur Madison Avenue à New York, Melrose Place à Los Angeles, ainsi que dans les centres commerciaux Bal Harbour de Miami et Wynn Plaza de Las Vegas. La griffe est également distribuée à travers plus de 100 revendeurs, dont les principales boutiques de luxe et les grands magasins Neiman Marcus, Saks et Nordstrom.

Rachetée en 2016 par le fonds Mayhoola, appartenant à la famille royale qatari, la maison est pilotée à la direction artistique par Olivier Rousteing, qui a fêté en 2021 ses dix ans chez Balmain.

"Alors que Balmain poursuit son expansion rapide, nous sommes convaincus que Mme George aidera à guider à la fois la maison et ses équipes toujours plus nombreuses en pleine croissance, tandis que nous travaillons tous ensemble pour réaliser pleinement le potentiel remarquable de Balmain, tout en nous appuyant sur la vision unique d'Olivier Rousteing pour cette maison historique", conclut le PDG.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com