×
Publicités
Publié le
19 janv. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Balmain se lance dans la joaillerie

Publié le
19 janv. 2022

Balmain enrichit son univers se diversifiant sur le segment de la joaillerie. La maison de mode parisienne, détenue depuis 2016 par le fonds Mayhoola appartenant à la famille royale du Qatar, s’est associée pour lancer ce projet au groupe suisse de Lugano, Adorisa, qui le gèrera en licence. Cette nouvelle catégorie de produits sans genre sera conçue par le directeur artistique de la griffe Olivier Rousteing "dans un esprit audacieux et inclusif".


Un look du printemps-été 2022 - Balmain


"Afin d'assurer les plus hauts niveaux de qualité, de savoir-faire et de durabilité, Balmain s'est appuyé sur l'expertise du groupe Adorisa, la start-up fondée en 2021 par des professionnels de la joaillerie et de la mode de luxe avec au compteur plusieurs décennies d'expérience et de leadership. Toute la collection est conçue à Paris et fabriquée dans les meilleurs ateliers de France", indique la griffe dans un communiqué.

La première collection de haute joaillerie sera commercialisée en août, au niveau mondial, via les boutiques Balmain, les enseignes multimarques leaders des secteurs de la mode et de la joaillerie, ainsi qu’à travers la vente en ligne. Elle sera composée de 32 modèles, fabriqués à partir d'or éthique 18 carats, de minéraux "conflict free", c’est-à-dire qui ne sont pas issus de conflits, et de pierres précieuses traçables, précise encore Balmain

"La joaillerie est, bien sûr, une extension naturelle de l'univers de luxe de Balmain", souligne le PDG de la maison, Jean-Jacques Guével. Cette diversification sur un segment très fructueux, devenu un terrain d’expansion privilégié pour de nombreuses autres maisons de luxe, devrait permettre à la marque d’asseoir son positionnement dans le très haut de gamme.

La griffe Balmain, qui multiplie les projets, dont récemment une collaboration avec Barbie, poursuit sa croissance et a été amenée à muscler son management en début d'année avec la création notamment de deux nouveaux postes pour diriger la Chine et les Etats-Unis, son premier débouché, confiés respectivement à Lily Liu et Emily V. George.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com