Balzac Paris s’entoure de la Redoute et de Maison Lejaby pour le printemps 2019

Balzac Paris célèbre les beaux jours avec deux partenariats. D’une part une collaboration avec le véadiste La Redoute, originaire du nord de la France, tout comme la cofondatrice de Balzac Paris, Chrysoline de Gastines (qui a créé la marque aux côtés de Victorien, son époux, et de Charles Fourmaux, ndlr). De l'autre avec Maison Lejaby, la griffe lyonnaise de lingerie, relancée en 2012 par Alain Prost avant d’accueillir à son capital le fonds Impala en 2014.
 
Balzac Paris

La collection imaginée avec La Redoute se décline à travers un imprimé exclusif conçu pour l’occasion et comporte onze pièces de prêt-à-porter, trois paires de chaussures, trois sacs et du linge de maison à des prix allant de 19 à 79 euros en prêt-à-porter et 169,99 euros pour un couvre-lit. Disponible le 14 mars sur le site de La Redoute, cette ligne sera aussi présentée dans les corners dédiés aux collaborations de La Redoute dans les Galeries Lafayette et sur l’e-shop du grand magasin.

Pour coller à la dynamique « T.P.R » (toujours plus responsable) que Balzac Paris insuffle à son entreprise depuis plusieurs saisons, les pièces ont toutes été produites en Europe.
 
La collection Balzac Paris pour La Redoute - Balzac Paris

Avec Maison Lejaby, Balzac Paris a aussi créé un imprimé spécial. La griffe parisienne l’a appliqué sur une dizaine de pièces de prêt-à-porter tandis que la marque de lingerie a repris les teintes du motif sur autant de sous-vêtements. Les vêtements s’achèteront dès le mois d’avril à des prix compris entre 95 et 135 euros, tandis que la lingerie se vendra entre 40 et 66 euros.
 
« Nos deux maisons ont un savoir-faire unique et le même goût d’une fabrication responsable avec des prix justes et des produits de qualité imaginés pour durer ! » explique Chrysoline de Gastines. La collaboration sera disponible dans les trois magasins Maison Lejaby situés à Paris et Lyon, sur le site Internet de la marque de lingerie et sur celui de Balzac Paris. L’occasion pour la griffe créée en ligne de s’inviter dans des boutiques de manière durable pour la première fois depuis ses débuts en 2011.
 
La collection Balzac Paris pour La Redoute - Balzac Paris

Depuis plusieurs années, Balzac Paris, qui annonce avoir doublé son chiffre d’affaires en 2018 pour atteindre les 8 millions d’euros, multiplie les points de contact avec les clientes. L’été dernier, la marque a d’ailleurs fait sa première excursion en province, à Bordeaux, avec un pop-up store nommé « La Maison de vacances Balzac Paris ». Une expérience qu’elle renouvellera en juillet dans une ville encore gardée confidentielle.

En attendant, la griffe partira à la rencontre de ses consommatrices au printemps à Lyon dans le cadre d’une boutique éphémère, puis organisera sa « boom » annuelle à Paris début juin sur la péniche des Maquereaux, dans le IVe arrondissement parisien.
 
La marque, dans le cadre de son engagement durable, s’apprête à proposer à la fin du printemps ses premières chaussures entièrement véganes. Elle a aussi décidé de ne travailler plus qu’avec des partenaires qu'elle considère comme responsables et d’assurer une production intégralement européenne. De quoi renforcer ses liens avec les Galeries Lafayette dans le cadre de leur initiative Go For Good. Mais aussi donner envie à la marque d’ouvrir ses coulisses à ses clientes avec des « interviews authentiques pour montrer qu’être une marque responsable est un parcours semé d’embûches, mais que nous sommes motivés et fiers de nos actions », affirme Chrysoline de Gastines.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

LingerieCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER