×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 avr. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bang & Olufsen, à la peine au 3e trimestre, confiant sur ses ventes

Par
AFP
Publié le
6 avr. 2016

Le fabricant danois de hi-fi haut de gamme Bang & Olufsen (B&O) a annoncé mercredi avoir enregistré des pertes nettes au troisième trimestre, mais s'est dit confiant sur ses ventes.


Bang & Olufsen


Entre décembre et février, les pertes nettes du groupe se sont élevées à 6,3 millions de couronnes (846.000 euros). Le chiffre d'affaires est lui de 702,6 millions de couronnes, une hausse de 8% sur un an.

Les ventes ont augmenté sur tous les marchés où le groupe est présent.

B&O, qui a annoncé en mars négocier son rachat avec un groupe de luxe chinois, s'est félicité de la hausse de ses ventes, principalement des produits de la gamme PLAY (+18 %) comprenant des accessoires mobiles qui s'adresse à un public jeune.

« La hausse des ventes montre qu'ils ont maintenant des produits que les gens veulent acheter », a relevé Morten Imsgard, analyste de la banque Sydbank, interrogé par l'agence danoise Ritzau.

Pas de quoi toutefois faire monter les enchères auprès de potentiels acheteurs mais cela devrait permettre à l'entreprise de gagner du temps.

B&O a revu à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'année et table désormais sur une hausse du chiffre d'affaires de 12 à 15 % contre 8 à 12 % annoncés précédemment.

A la Bourse de Copenhague, dans un marché stable, l'action du groupe prenait 1,42 % peu avant 11h30 GMT.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.