×
5 666
Fashion Jobs
EMINENCE SAS
Acheteur
CDI · AIMARGUES
BZB
Acheteur Textile H/F
CDI · ROUBAIX
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Univers Maison - CDI - Paris
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille Terrasse du Port H/F
CDI · MARSEILLE
KENZO
Coordinateur(Rice) Logistique (H/F)
CDI · ÉVRY-COURCOURONNES
CONFIDENTIEL
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · LIEUSAINT
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · AIRION
GEMMYO
Responsable Webmarketing (Acquisition)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Responsable Trafic et Acquisition Omnicanal H/F
CDI · PARIS
OCARAT
Chef de Produits Horlogerie - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Intendant Services Généraux
CDI · PARIS
LA HALLE
Responsable Approvisionnements Magasin (H/F)
CDI · PARIS
CRIT DÉPARTEMENT PRESTIGE MODE-LUXE-BEAUTÉ
Responsable Accueil Client H/F - Grand Magasin- CDI - Vélizy-Villacoublay 78
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CRIT DÉPARTEMENT PRESTIGE MODE-LUXE-BEAUTÉ
Manager Des Ventes H/F - Grand Magasin - CDI - Vélizy Villacoublay
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CONFIDENTIEL
International Human Ressources Business Partner H/F
CDI · PARIS
FOR INTERIEUR
Responsable de Magasin Prêt-A-Porter
CDI · NANTES
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Responsable de Production Maille et Denim H/F
CDI · PARIS
MONOPRIX
Chef de Produit Junior Table et Cuisine F/H
CDI · CLICHY
THE KOOPLES
CDI - Responsable Des Stocks - Champs Elysées
CDI · PARIS
KORLOFF
Head of Global Communication And Operational Marketing
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Acheteur Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
Par
AFP
Publié le
11 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bangladesh : 200 ateliers textiles fermés depuis le Rana Plaza, selon les industriels

Par
AFP
Publié le
11 sept. 2014

© 2014 AFP - Plus de 200 ateliers textiles ont été fermés au Bangladesh depuis l'effondrement meurtrier du complexe du Rana Plaza en avril 2013 qui a forcé le secteur à faire le ménage en son sein, a indiqué jeudi le patronat du textile.


L'effondrement du Rana Plaza a fait 1 138 victimes. - DR



Ces fermetures ont entraîné la disparition de dizaines de milliers d'emplois et un ralentissement des exportations qui inquiètent le Bangladesh, largement dépendant d'une industrie qui représente plus de 24 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

L'Association des fabricants et exportateurs de vêtements du Bangladesh (BGMEA), qui représente 4 500 fabricants, estime que le secteur connait une transition difficile depuis la catastrophe du Rana Plaza qui a tué 1 138 personnes.

"Selon nos calculs, 218 ateliers de vêtements ont fermé depuis la tragédie du Rana Plaza", a dit le vice-président du BGMEA, Shahidullah Azim, à l'AFP.

"La plupart étaient de petites et moyennes installations, employant entre 300 et 800 employés. Vingt-et-une ont été fermées sur les recommandations de deux groupes de distributeurs occidentaux. Les autres l'ont été de notre propre chef", ajoute-t-il.

Les grands groupes de distribution textiles occidentaux, pratiquement 200 marques européennes et américaines tels Walmart ou H&M, ont formé deux groupes distincts - baptisés l'Accord et l'Alliance - pour mener des inspections d'usines, en réaction aux réprobations des consommateurs occidentaux après l'accident.

L'Accord a déjà inspecté 1 100 usines et l'Alliance 600, forçant des centaines d'entre elles à moderniser leurs installations pour raisons de sécurité.

Les fermetures ont surtout touché de petits unités, insérées dans des immeubles d'activités variées, ainsi que les usines de sous-traitants touchées par la baisse de commandes des grands donneurs d'ordre, a dit Azim.

L'instabilité politique qui a entouré les élections législatives en janvier, la hausse des salaires de 76 % l'an dernier et des interrogations sur la fragilité structurelle de certaines installations ont conduit à de nombreuses fermetures, selon lui.

"Certains ont fermé leurs ateliers car ils ont pensé qu'une modernisation ne suffirait pas à régler leurs problèmes", a ajouté Azim.

Les ventes à l'étranger s'en sont ressenti puisque les expéditions de vêtements tissés - la plus grosse composante des exportations - ont reculé de 1,6 % sur les deux premiers mois de l'exercice commencé en juillet, a poursuivi le responsable.

Les exportations de produits de tricot, tels que les pulls - autre segment clé - n'ont progressé que de 5 %. L'an dernier, les exportations de vêtements avaient augmenté de plus de 12 %.

Cependant, Khandaker Moazzem Hossain du Centre for Policy Dialogue, un think tank local, met en doute les chiffres des industriels, estimant que de nombreuses unités ont été fermées avant l'effondrement du Rana Plaza.

Il estime aussi que le pays souffre d'une baisse de la demande de grands marchés (Allemagne, USA) plutôt que de ses propres problèmes d'organisation. Dacca, 11 sept 2014

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.