×
6 914
Fashion Jobs
HERMES MAROQUINERIE
CDI – Chef de Projets Visual Merchandising & Expérience Client (H/F)
CDI · PANTIN
MONOPRIX
Responsable Bureau d'Etudes PAP (f/h) f/h
CDI · CLICHY
PROMOSTYL
Coordinateur Commercial International
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Services Logistique Manutention et Propreté H/F
CDI · PANTIN
BALENCIAGA S.A.
Balenciaga - HR Business Partner Corporate
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes (Chaîne - Rattaché au dm) H/F
CDI · CAGNES-SUR-MER
JIMMY FAIRLY
Chef de Produits
CDI · PARIS
ORCHESTRA PREMAMAN
Acheteur Textile H/F
CDI · SAINT-AUNÈS
GRAIN DE MALICE
Contrôleur de Gestion Achats Textile H/F
CDI · MARCQ-EN-BARŒUL
BONS BAISERS DE PANAME
Chef de Produit Maroquinerie et Chaussures / Coordinatrice de Collection
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Retail Analyst
CDI · PARIS
UNIQLO
Agent de Sécurité et de Prevention Des Pertes - Uniqlo Lyon Carnot
CDI · LYON
ORCHESTRA PREMAMAN
Traffic Manager H/F
CDI · SAINT-AUNÈS
PALLAS
Attaché Commercial
CDI · PARIS
CITY ONE
Superviseur H/F Chief Happiness Officers Bilingues Anglais à l’Aeroport d'Orly en CDI
CDI · PARIS
Z
Contrôleur de Gestion Opérationnel H/F
CDI · SAINT-CHAMOND
AMERICAN VINTAGE
Chargé(e) de Projets CRM (H/F)
CDI · SIGNES
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional Retail (H/F) - Centre
CDI · TOURS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Normalisation Luxe PAP Femme H/F
CDI · PARIS
CHRISTOFLE
Expert E-Commerce
CDI · PARIS
LIVY
Acheteur Junior H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
Publicités

Baromètre Kantar : en France, la mode féminine a encore reculé au printemps

Publié le
today 19 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le printemps n’aura encore pas été porteur pour les ventes de mode féminine en France. C’est du moins le constat réalisé par Kantar dans son baromètre pour FashionNetwork.com. Sur la période de mars à mai, le cabinet d’études a ainsi mesuré un recul de 1 % du chiffre d’affaires du prêt-à-porter femme à partir de son panel représentatif de 12 500 Français, pour un montant estimé à 3,012 milliards d’euros.  


 
Le trimestre ne connaissant pas de période de soldes, il a été fortement animé par les dispositifs de promotions des distributeurs de mode féminine, mais sans parvenir à relancer la croissance des ventes. La baisse des ventes à prix promotionnel est même plus prononcée que celle des ventes à prix plein.
 
La note d’espoir est qu’il existe un canal en croissance en termes de ventes de prêt-à-porter auprès des Françaises de 15 ans et plus : le web. Les ventes online connaissent une forte progression sur la période mars-avril-mai, à +8,6 % en valeur. Le canal parvient à recruter 660 000 nouvelles consommatrices par rapport à la même période l’an passé, et pèse désormais 13,8 % des ventes de mode féminine, estime Kantar (contre 13,4 % de mars à mai 2018).

Le nombre d’acheteurs progresse donc en ligne (+12 %), mais aussi la fréquence des achats (+11 %). Bémol tout de même : le prix moyen d’achat online recule de 4,4 % à 20,50 euros.
 
C’est donc de nouveau bel et bien en magasins physiques que la baisse des ventes se manifeste sur ce trimestre, mais les fortunes sont diverses parmi les enseignes. Changement sur le podium des distributeurs de mode féminine : H&M prend la tête d’un cheveu à la faveur d’une bonne séquence sur mars-avril-mai qui lui permet de passer de 3,6 à 4,9 % de parts de marché déclarées.
 

H&M passe en tête des ventes de prêt-à-porter déclarées par les Françaises de mars à mai 2019, selon le baromètre Kantar pour FashionNetwork.com - H&M


A l’inverse, Camaïeu, qui occupait précédemment la première place, et de loin, dévisse fortement, passant de 5,9 à 4,9 % de parts de marché sur le trimestre. En troisième position, Zara connaît également une progression notable, de 3 à 3,4 % de parts de marché.
 
En quatrième et cinquième positions, les enseignes Kiabi et Cache Cache se maintiennent, mais derrière elles C&A recule, passant de 3 à 2,5 % de parts de marché. Promod progresse légèrement pour passer devant les Galeries Lafayette à la septième place, suivies par Decathlon et Armand Thierry, stables tous les deux.
 
L'habillement de mode femme est donc toujours un item chahuté dans le budget des Français, même si la baisse est modérée à -1 %. A contrario, la mode homme a un peu repris des couleurs sur la même période (+ 2,6 %). Un segment masculin sur lequel le baromètre Kantar pour FashionNetwork reviendra d’ailleurs à la rentrée avec des chiffres actualisés.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com