×
7 564
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Baromètre Kantar : le sport et le sportswear au top durant l’été

Publié le
today 20 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pendant l’été, les Français se mettent au sport. En tout cas, ils s’équipent et achètent tenues de sport comme sneakers et vêtements sportswear. Selon le baromètre Kantar pour FashionNetwork.com, sur le trimestre de mai à fin juillet, en France le marché à passé le cap des 2,1 milliards d’euros, en hausse de 12,5%. Un bond d’envergure dans un marché textile total en croissance de 2,2% par rapport à la même période l’an passé.



Kantar note que ce segment sport et lifestyle sport est porté par les ventes de sneakers qui progressent de 18,2%, alors que l’habillement enregistre une belle hausse de 9%. « Tout le monde met des sneakers et s’habille de plus en plus décontracté. Et les adolescents restent très friands des marques de sport », explique l’équipe de Kantar. Si bien que la part du Sport et sportswear représente maintenant 21,9% des dépenses totales dédiées à la mode, contre 19,2% en 2018.

Mais l’analyse étant réalisée en saison de soldes, la progression est-elle uniquement liée aux prix barrés ? En fait, l’ensemble du marché du sport est, même sans les soldes, plus sujet aux promotions que l’ensemble du marché textile. Sur le trimestre, 924 millions sont réalisés en fond de rayon et 1,216 milliard en promotions et soldes. Mais les ventes à prix plein progressent de plus de 10%, notamment avec les achats de produits performances. Au final, la croissance du marché du sport se fait à 64% via les prix barrés.

Des prix barrés plus présents sur Internet, notamment sur la chaussure. Le net représente 17,4% du marché (contre 15,7% un an plus tôt), et progresse de 25% sur le trimestre. Mais, point très positif, tous les réseaux gagnent des acheteurs et ces Français dépensent plus. Sur le net, la moyenne est de 71 euros et de 79 euros en magasins. « La hausse du budget vient à la fois d’une hausse des quantités achetées et du prix payé », précise Kantar.

Nike en pleine forme

Mais où les Français réalisent-ils leurs achats ? Les deux grands acteurs de la distribution sport Intersport et Decathlon restent les leaders en termes de parts de marchés, malgré un effritement de leur périmètre, selon le baromètre. Ainsi Intersport recule de 19,3% l’an passé à 19,1% en 2019 et Decathlon de 17,6% à 15,8%.

A l’inverse des acteurs spécialistes réalisent de belles progressions. Et au premier chef Nike. Le géant américain, qui dispose d’une large distribution, d’une stratégie digitale dynamique, et d’un réseau conséquent à l’enseigne (plein prix et outlet) dans l’Hexagone se hisse à la troisième marche du podium avec 4,8% de parts contre 4,1% et qui passe donc nettement devant les acteurs de la distribution comme Go Sport (4,2%) et Sport 2000 (3,4%), distance Lacoste (2,4%) et voit son grand rival Adidas être en repli, reculant de 2,8% à 1,9% de part de marché.


Le sport attire les enseignes traditionnelles de l'habillement - Shutterstock


Chez les spécialistes de la sneakers, Courir semble avoir traversé un passage à vide passant de 3,5% à 3,1% de parts de marché, alors que Foot Locker progresse de 1,4% à 1,9%.  L’ "invité surprise" de ce classement est clairement le réseau Galeries Lafayette. Porté par l’engouement sportswear et l’intégration d’offre sport dans ses magasins, la chaîne a vu sa part de marché passer de 1,1% à 2%.

Un signe de l’éclatement de ce marché sur lequel de nombreux acteurs s’aventurent, jouant la carte du sportswear mais aussi de l’athleisure, comme les enseignes des groupes Inditex et H&M mais aussi les réseaux plus « Famille » comme Kiabi ou La Halle. Dans une précédente étude sur le secteur, qui évaluait le marché du sport, Kantar pointait que les spécialistes du sport concentraient 54% des parts de marché et les marques enseigne de sport (Lacoste, Nike, Reebok, Millet, The North Face…) 8% alors que les généralistes textile captaient 12% du marché et les pure players internet (Amazon, Zalando, Sarenza…) 7%.

 
 (Données obtenues par Kantar Worldpanel auprès de son échantillon représentatif de 12 500 Français, sur la catégorie des hommes de 15 ans et plus)
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com